Bon anniversaire (aussi) à Sir Andrew Lloyd Webber…

0
346

Il n’est pas évi­dent d’être né le même jour que « Dieu » lorsque l’on est com­pos­i­teur de comédie musi­cale. Sir Andrew Lloyd Web­ber, né en 1948, ronge son frein. Si ses œuvres dif­fèrent du tout au tout avec celles de son aîné, elles n’en ont pas moins mar­qué l’his­toire du théâtre musi­cal. Le Bri­tan­nique se trou­ve en effet en tête de proue de toute une série de musi­cals, sou­vent bien plus rémunéra­teurs que ceux de Stephen Sond­heim, dont le mythique Phan­tom of the Opera, tou­jours à l’af­fiche tant à Lon­dres qu’à Broad­way… L’écri­t­ure, la con­cep­tion, sont très dif­férentes entre ces deux hommes qui ont cha­cun un pub­lic fidèle. Il fau­dra quelques mois de patience à ses afi­ciona­dos pour décou­vrir Cin­derel­la, sa nou­velle créa­tion, prévue désor­mais pour octo­bre 2020.

À l’at­ten­tion de ses fans, le com­pos­i­teur appa­raît sur sa page Face­book inter­pré­tant au piano ses airs favoris et les com­men­tant.

Et, comme pour sceller une réc­on­cil­i­a­tion entre les fans de l’un et de l’autre, cette archive amu­sante :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici