Chicago : que des stars !

0
1755

Les prochaines Musicales de Rémy Batteault auront lieu dimanche 24 mars à 14h30. Pour réserver ses billets, ça se passe ici. Pour tenter de gagner des places, c'est ici. Comme d'habitude, le grand film sera projeté dans la magnifique salle du Publicis Cinémas et sera précédé d'animations diverses (court-métrage, réclames, extraits de comédies musicales par Le Chœur à l'Horizon...). Pour ce rendez-vous, c'est Chicago qui sera à l'affiche, un film musical sorti au début de l'année 2003 et adapté du spectacle musical du même nom produit en 1975, lui-même inspiré de la pièce de 1926. Comme quoi, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ! Et nous voilà presque un siècle après la genèse de toute cette histoire !

Si Chica­go a aus­si bien fonc­tion­né au box-office lors de sa sor­tie à l’hiv­er 2002–2003 et que l’on se réjouit autant de le (re)voir au Pub­li­cis le 24 mars prochain, c’est bien sûr parce que les numéros musi­caux de John Kan­der et Fred Ebb (Cabaret) sont irré­sistibles d’en­train et de mor­dant – et encore, le film a lais­sé de côté plusieurs des chan­sons du spec­ta­cle musi­cal orig­i­nal. C’est aus­si bien sûr pour la mon­stru­osité du scé­nario : ah ! ces meur­trières pul­sion­nelles, cet avo­cat véreux, ces intrigues de pré­toire, ces manip­u­la­tions, ces jalousies… Et c’est aus­si et surtout pour la dis­tri­b­u­tion sen­sa­tion­nelle et aguer­rie – plusieurs des artistes engagé·e·s ont un passé (et un avenir) dans le milieu musi­cal – qu’a réu­nie le réal­isa­teur Rob Marshall.

Dans le rôle prin­ci­pal de Rox­ie Hart, une femme au foy­er qui rêve d’être chanteuse de cabaret, arrêtée pour le meurtre de son amant Fred Case­ly, qui lui a fait croire qu’il pou­vait l’aider à accom­plir son rêve alors qu’il voulait seule­ment couch­er avec elle, il sem­ble que Jen­nifer Anis­ton (Rachel dans Friends) ait d’abord été envis­agée… C’est finale­ment Renée Zell­weger, qui vient de gag­n­er ses galons de star avec Le Jour­nal de Brid­get Jones en 2001, qui est choisie. Elle reçoit le Gold­en Globe dans la caté­gorie Meilleure Actrice dans un film musi­cal ou une comédie, mais repart bre­douille de la céré­monie des Oscars. En 2019, elle incar­n­era l’i­conique Judy Gar­land dans Judy.

Pour Cather­ine Zeta-Jones qui inter­prète Vel­ma Kel­ly, une chanteuse de cabaret charis­ma­tique arrêtée pour les meurtres de son mari Char­lie et de sa sœur Veron­i­ca après les avoir sur­pris au lit ensem­ble, c’est l’in­verse : nom­mée dans la caté­gorie Meilleure Actrice pour les Gold­en Globes, elle repart avec l’Oscar de la meilleure actrice dans un rôle sec­ondaire. Quelques années plus tard, en 2009–2010, on retrou­vera la séduisante Gal­loise en Désirée Arm­feldt dans la reprise de A Lit­tle Night Music à Broadway.

John Tra­vol­ta regrette d’avoir décliné le rôle de Bil­ly Fly­nn et le tris­te­ment célèbre pro­duc­teur Har­vey Wein­stein aurait refusé que Michael Jack­son soit choisi, esti­mant que ce dernier aurait attiré l’at­ten­tion au détri­ment du reste de la dis­tri­b­u­tion. C’est donc Richard Gere qui incar­ne cet avo­cat avide, faux et enjôleur qui rend ses clients célèbres afin de leur faire béné­fici­er du sou­tien du pub­lic. Il reçoit le Gold­en Globe du meilleur acteur mais n’est même pas nom­mé aux Oscars. Avant Chica­go, il était évidem­ment le sex-sym­bol de Amer­i­can Gigo­lo (1980), puis de An Offi­cer and a Gen­tle­man (1982) et Julia Roberts n’avait d’yeux que pour lui dans Pret­ty Woman (1990). On se sou­vient aus­si de The Cot­ton Club en 1984.

Queen Lat­i­fah décoiffe dans son rôle de « Mama » Mor­ton, la sur­veil­lante cor­rompue mais bien­veil­lante de la prison du comté de Cook. Elle est nom­mée aux Oscars et aux Gold­en Globes mais repart bre­douille. En 2007, on la retrou­ve dans l’adap­ta­tion au ciné­ma de Hair­spray dans laque­lle elle joue « Motor­mouth » May­belle Stubbs.

Habitué des sec­onds rôles mal­menés ou comiques, John C. Reil­ly est en ter­rain con­nu avec Amos Hart, le mari dévoué, sim­ple d’e­sprit et naïf de Rox­ie. Il est lui aus­si nom­mé aux Oscars et aux Gold­en Globes sans rien recevoir.

On con­naît le car­ac­tère bien trem­pé de Lucy Liu : elle reste, pour le pub­lic de télévi­sion, la détestable Ling Woo dans la série Ally McBeal (1998–2002) même si elle se rat­trapera en incar­nant l’une des char­mantes et énergiques trois Drôles de dames au ciné­ma (2000 et 2003). Dans Chica­go, elle est Kit­ty Bax­ter, une héri­tière mil­lion­naire qui vole briève­ment la vedette à Rox­ie et à Vel­ma après avoir tué son mari et ses deux maîtress­es. En 2003, elle devra subir la vengeance d’U­ma Thur­man dans Kill Bill.

Il a déjà joué Bil­ly Fly­nn à l’au­tomne 2002 sur les planch­es de Broad­way, mais c’est en leader du groupe, ce maître de céré­monie mys­térieux et mys­tique que Taye Dig­gs rejoint le générique du film de Rob Mar­shall. Il était aus­si de la créa­tion de Rent à Broad­way en 1996 (rôle de Ben­jamin Cof­fin III, qu’il repren­dra dans l’adap­ta­tion pour le ciné­ma en 2005) et, en 2015, il assur­era la fin de la pro­duc­tion de Hed­wig and the Angry Inch à Broad­way en rem­plaçant – il n’est pas le seul – Neil Patrick Har­ris. Et il a égale­ment été aperçu dans Ally McBeal !

En pro­cureur vent debout qui cherche à con­damn­er Rox­ie et Vel­ma, Colm Feo­re fait mon­tre d’une rare droi­ture par­mi les per­son­nages du film. De même, en 2002, il incar­ne le rôle-titre dans une mini-série cana­di­enne con­sacrée à l’an­cien Pre­mier min­istre cana­di­en Pierre Elliott Trudeau (père de l’actuel, Justin). Mais, en 1993, dans un tout autre genre, il était Glenn Gould dans la série de films Thir­ty Two Short Films About Glenn Gould. Preuve qu’il peut tout jouer !

Doit-on présen­ter Chris­tine Baran­s­ki ? Dans Chica­go, elle est Mary Sun­shine, une jour­nal­iste à sen­sa­tion prête à tout pour dégot­er un scoop. En 2008, elle crèvera l’écran dans Mam­ma Mia! comme ex-mem­bre des Dynamos aux côtés de Meryl Treep. En 2014, elle sera la Mar­raine de Cen­drillon dans la ver­sion filmée d’Into the Woods. Elle a reçu deux Tony Awards en 1984 et 1989 pour des sec­onds rôles dans du théâtre non musi­cal. Tou­jours au ray­on Sond­heim : en 2002, elle est Mrs. Lovett dans Sweeney Todd dans la pro­duc­tion du Kennedy Cen­ter à Wash­ing­ton ; on la voit en 2007 et 2015 dans Fol­lies ; et.elle prof­ite du pre­mier con­fine­ment pour trin­quer façon Com­pa­ny avec ses copines Meryl Streep – tou­jours elle ! – et Audra McDon­ald. Cheers !

Dans le genre sexy ténébreux, Dominic West se pose là. Dans Chica­go, il racon­te des bon­i­ments à la jolie Rox­ie pour couch­er avec elle ; dom­mage : elle le tuera. Son côté inquié­tant et tor­ride le suiv­ra jusque dans la série The Affair de 2014 à 2019, mais il sera beau­coup plus sage en prince Charles pour les deux dernières saisons de la série The Crown. En 1999, il fai­sait une appari­tion dans le pre­mier volet de Star Wars.

Rappeuse admirée et mul­ti-récom­pen­sée, Mýa Har­ri­son joue Mona, une pris­on­nière con­damnée à mort pour avoir tué son petit ami artiste, Al Lip­schitz, en l’é­tranglant après avoir décou­vert qu’il avait plusieurs liaisons. Elle a ven­du des mil­lions d’al­bums grâce à sa voix hors norme. En 2004, elle retrou­vera Richard Gere dans Shall We Dance? – titre inspiré d’une chan­son de The King and I de Rodgers et Ham­mer­stein – et on la ver­ra dans Dirty Danc­ing: Havana Nigths, un nanar musi­cal et dansant cen­sé être le préquelle du célèbre Dirty Danc­ing – mais comme on ne l’a pas vu, on ne peut pas le con­firmer. En revanche, on a beau­coup aimé la reprise de « Lady Mar­malade » sur la bande orig­i­nale du film Moulin Rouge! en 2001, pour laque­lle elle chan­tait aux côtés de Christi­na Aguil­era, Lil’ Kim et Pink.

Dei­dre Good­win joue aus­si une pris­on­nière con­damnée à mort : June a tué son mari Wilbur en le poignar­dant dix fois avec un couteau de cui­sine parce qu’il s’est mis en colère et l’a accusée de le tromper avec le laiti­er. Elle est une habituée de Broad­way : elle a par­ticipé à A Cho­rus Line, Nine, The Boys from Syra­cuse et – atten­tion ! sus­pense… – Chica­go. En 2018, dans Ocean’s 8, on l’aperçoit de l’autre côté des bar­reaux puisqu’elle y joue une gar­di­enne de prison.

Denise Faye joue Annie, une pris­on­nière con­damnée à mort – encore une ! – pour avoir tué son petit ami Ezekiel en ver­sant de l’arsenic dans son verre après avoir décou­vert qu’il était mor­mon et qu’il était mar­ié six fois. Elle con­naît bien Chica­go puisqu’elle avait inter­prété le rôle de Liz (voir plus bas) sur scène lors de la pre­mière reprise du spec­ta­cle musi­cal en 1996–1997. À ce titre, elle appa­raît dans le doc­u­men­taire The Fun­ny Face of Broad­way de Rémy Bat­teault. Elle fait par­tie des co-choré­graphes du film, le choré­graphe en titre étant le réal­isa­teur, Rob Mar­shall. Bob Fos­se, qui avait réglé les dans­es pour le spec­ta­cle musi­cal en 1975 avait pour pro­jet une adap­ta­tion pour le ciné­ma mais s’est éteint avant d’avoir pu le con­cré­tis­er ; son style demeure éminem­ment présent dans le film et son nom est cité dans les remer­ciements. Denise Faye retrou­vera Rob Mar­shall sur le film musi­cal Nine et sera chargée des choré­gra­phies sur Bur­lesque avec Cher et Christi­na Aguil­era. Pas mal, non ?

Elle est en con­damnée à mort mais, con­traire­ment aux autres, elle clame son inno­cence. Eka­te­ri­na Chtchelka­no­va incar­ne Katal­in Helin­sz­ki, une pris­on­nière hon­groise qui ne par­le que deux mots d’anglais : non coupable. D’o­rig­ine russe, elle est chanteuse, comé­di­enne et – surtout – danseuse et pour­suiv­ra sa car­rière dans le domaine du ballet.

Susan Mis­ner incar­ne Liz, une pris­on­nière con­damnée à mort pour avoir tué son mari Bernie en lui tirant deux fois dans la tête parce qu’il ne voulait pas arrêter de faire des bulles avec son chew­ing-gum. Pourquoi pas ? Elle voulait prob­a­ble­ment par­ticiper au « Cell Block Tan­go » ! Quelques années plus tôt, on l’avait aperçue dansant dans Every­one Says I Love You, le film musi­cal de Woody Allen. Plus récem­ment, elle était choré­graphe sur le dessin ani­mé Les Bad Guys.

Jayne East­wood (apparem­ment pas de lien de par­en­té avec Clint) est Mrs. Borusewicz, la voi­sine de palier de Rox­ie et Amos Hart. Elle n’a pas grand-chose à dire, mais, en 2007, on la retrou­ve en pro­fesseure de géo­gra­phie de Tra­cy Turn­blad dans le film Hair­spray. En 2020, elle est tou­jours bon pied bon œil dans Hey Lady!

Enfin, last but not least, la regret­tée Chi­ta Rivera fait un caméo en inter­pré­tant Nick­ie, une pros­ti­tuée. C’est elle qui avait créé le rôle de Vel­ma en 1975 dans le spec­ta­cle musi­cal à Broad­way. La voici en 1984 aux côtés de Gwen Ver­don, la pre­mière Roxie :

On l’au­ra com­pris : du pre­mier au plus petit rôle, la dis­tri­b­u­tion repose sur des artistes accompli·e·s, qui don­nent à leurs per­son­nages un réal­isme sai­sis­sant à l’écran. Pour en avoir la con­fir­ma­tion, ren­dez-vous au Pub­li­cis le 24 mars à 14h30.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici