Cubanista, la nouvelle comédie musicale du Casino Barrière de Lille

0
466

Cet automne, con­traire­ment au reste du pays, la tem­péra­ture risque de mon­ter de quelques degrés dans le mag­nifique théâtre du Casi­no Bar­rière de Lille.
Après Mem­phis Show, récom­pen­sé du trophée du pub­lic lors des Trophées de la comédie musi­cale en juin 2019, l’établissement a en effet choisi la chaleur des Caraïbes, l’ambiance col­orée de La Havane et les rythmes lati­nos pour planter le décor de sa nou­velle comédie musi­cale.

Finie la route de Mem­phis, John­ny, Sylvie et Dal­i­da, place au Cuba des années soix­ante, avec Cuban­ista. « Nous avons réu­ni quinze artistes, dont sept musi­ciens, autour de grands tubes sub­tile­ment pimen­tés, pour une comédie musi­cale aux saveurs calientes » s’enthousiasme Alex­is Méri­aux, qui a, cette année encore, réal­isé la mise en scène.

Deux des­tins, deux familles : celle de Mary et de son père Jack Lewis, nom­mé ambas­sadeur des États-Unis à Cuba, et celle de Tere­sa et de son frère Luis, qui vit aux rythmes des fêtes de La Havane. « Nous plon­geons le pub­lic en 1957, pour­suit Alex­is Méri­aux, la révo­lu­tion com­mence à gron­der, les esprits s’échauffent. Si le flegme de la vie cubaine lui con­vient, Luis, cap­tivé par les valeurs d’indépendance, s’enflamme pour les idées nais­santes d’un Cuba libre. » Et le beau lati­no au physique de jeune pre­mier va bien évidem­ment crois­er le chemin de Mary, la bril­lante étu­di­ante améri­caine que son père étouffe…

Alex­is Méri­aux a imag­iné et conçu plus d’une trentaine de tableaux. « Deux univers musi­caux s’affronteront : cuiv­res et per­cus­sions de la musique latine face à gui­tare élec­trique et bat­terie améri­caines. Le tout en direct, avec des titres com­plète­ment réorchestrés et revis­ités… qui font avancer l’action. » Le met­teur en scène n’en est pas à son coup d’essai. Artiste lui-même (La Folle His­toire du Petit Chap­er­on rouge, Mon­sieur Chou­fleuri…), il a mis en scène Anas­ta­sia, Kid Manoir 2, ou encore Mem­phis Show, avec la réus­site que l’on con­naît. Cette année, il s’est adjoint les ser­vices de Raf­faële Luca­nia pour les choré­gra­phies. Le tan­dem avait déjà col­laboré avec suc­cès sur L’Atelier de l’étrange, le grand con­cert 2019 du Chœur de Pierre.

Sur scène, fidèle à cet état d’esprit « famil­ial », beau­coup de tal­ents orig­i­naires du Nord, dont cer­tains s’étaient déjà illus­trés dans Mem­phis Show : Andrew Picord (Luis), Sab­ri­na Bel­mo (Tere­sa), Manon Del­moitié (Mary), Rodrigue Galio (Jack Lewis) ; les danseuses et danseurs : Anette Pla­tel, Marie Leul­lieux, Mick­aël Palmieri, Antoine Nya ; et sept musi­ciens : Xavier Bugaj, Manu Rai­son, Jessy Blondeel, Guil­laume Rai­son, Gré­go­ry Leroy, Guil­laume Mon­gens.

D’ici à juin 2020, trente représen­ta­tions de Cuban­ista sont pro­gram­mées. La pre­mière aura lieu le 8 novem­bre 2019.

Toutes les dates et toutes les infor­ma­tions sont à retrou­ver sur le site du Casi­no Bar­rière de Lille.