L’école de la vie (Critique)

0
52

un doc­u­men­taire de Maite Alber­di

sor­tie le 15 novem­bre 2017 — 1h22

Certes ce doc­u­men­taire n’est pas musi­cal, mais le traite­ment de son sujet méri­tent atten­tion. La réal­isatrice chili­enne a choisi de pos­er sa caméra dans une école des­tinée aux per­son­nes atteintes de Tri­somie 21. Elle se con­cen­tre plus pré­cisé­ment sur qua­tre d’entre elles toutes inté­grées à l’atelier gas­tronomique de l’établissement. Autant dire que la fab­ri­ca­tion de gâteaux, dont cer­tains déclenchent un appétit qu’elle peine à con­tenir chez Rita, n’a plus de secrets pour eux. Ani­ta aimerait épouser son amoureux, désir réciproque. Andres veut être élu chef de classe et n’hésite pas à tru­quer les élec­tions au sein du groupe en soudoy­ant les votants… Ils abor­dent la cinquan­taine et aimeraient gag­n­er, enfin, une autonomie. Nous les com­prenons. Ce petit monde est observé sans aucun mis­éra­bil­isme, mais avec respect. La réal­isatrice a trou­vé la bonne dis­tance entre elle et son sujet. Son film touche, émeut et fait rire et, plus impor­tant encore, par l’empathie qu’il provoque, ne peut que sus­citer des réflex­ions sur les con­di­tions de vie de ces adultes et leurs droits. Un film impor­tant, donc.

N’hésitez pas à con­sul­ter le lien du film.