New, la comédie musicale improvisée (Critique)

0
109

Direc­tion artis­tique : Flo­ri­an Bartsch et Antoine Lefort
Comé­di­ens-chanteurs, en alter­nance : Flo­rence Alayrac, Pierre Babo­lat, Flo­ri­an Bartsch, Thier­ry Bilisko, Cloé Hor­ry, Per­rine Megret, Elsa Pérusin
Musi­ciens, en alter­nance : Cyril Barbesol, Paul Colomb, Peter Cors­er, Lau­rent Coulon­dre, Nico­las Didi­er, Samuel Domer­gue, Flo­rence Kraus, Antoine Lefort, Yann Lupu, Niels Mestre, David Rémy, William Rollin
Illus­tra­teurs, en alter­nance : Loïc Bil­li­au, Aurélie Bor­de­nave, Sophie Ray­nal

Spec­ta­cle présen­té en Français tous les mer­cre­dis et en Anglais un mar­di par mois.

Résumé : Dans NEW, on impro­vise TOUT ! Grâce…

… au pub­lic qui donne un titre, un lieu et des rebondisse­ments à l’histoire
… aux musi­ciens qui com­posent les chan­sons et ryth­ment le spec­ta­cle en direct
… à l’illustrateur qui pro­jette ses images et décors sur le fond de scène
… aux comé­di­ens-chanteurs qui créent les paroles et les per­son­nages de l’aventure et grâce au maitre de céré­monie qui orchestre le tout… avec VOUS !

Notre avis (écrit en févri­er 2017) : Le plaisir de New, c’est le plaisir de la sur­prise. Comme dans tout spec­ta­cle d’improvisation, rien n’est fixé à l’avance. En début de soirée, un maître de céré­monie invite les spec­ta­teurs à choisir un titre, un lieu et une phrase mélodique et c’est de ce point de départ que les artistes vont éla­bor­er un spec­ta­cle musi­cal d’une heure. Entre rires et larmes, incer­ti­tudes et rebondisse­ments, qua­tre comé­di­ens-chanteurs, trois instru­men­tistes et un graphiste con­stru­isent leur comédie musi­cale qui change de direc­tion selon l’humeur du maître de céré­monie. Quand ce dernier fait tin­ter un grelot, l’action se fige, il demande alors l’avis du pub­lic sur la suite à don­ner à l’histoire (une action à effectuer, une chan­son à inter­préter, un style musi­cal imposé) et relance le spec­ta­cle. Le pub­lic voit alors l’histoire se trans­former sous ses yeux en fonc­tion de ses pro­pres déci­sions.

Les comé­di­ens-chanteurs rivalisent de tal­ent et d’inventivité pour créer une galerie de per­son­nages orig­in­aux, drôles et touchants et inter­prè­tent avec une égale aisance des chan­sons dans des styles musi­caux aus­si dif­férents que la var­iété, le chant lyrique ou le rock. L’accompagnement musi­cal est excel­lent, les trois instru­men­tistes bro­dent autour du thème inven­té par l’un des spec­ta­teurs et com­posent comme il se doit une ouver­ture, des chan­sons, des tran­si­tions et un final. Pour habiller le tout, un graphiste créé en temps réel des décors et des encar­ts qui sont pro­jetés sur un écran en fond de scène. La con­nivence entre tous ces artistes fait la réus­site du spec­ta­cle. Ils sont à l’écoute les uns des autres et créent de très beaux moments. On appré­cie de voir évoluer les per­son­nages et de voir se con­stru­ire une véri­ta­ble his­toire avec un début, un milieu et une fin.

Si tout dans New n’est que sur­prise, on a au moins une cer­ti­tude : celle de pass­er une bonne soirée.