Tea For Three

0
172

Le spec­ta­cle musi­cal 100% en français (sauf le titre).
Com­pag­nie Tea Time.
Texte : La Cham­bleu et Rossig­nol.
Mise en scène : Marie Dubois.
Avec : Vian­ney Ledieu, Simon Legendre, Lau­rène Par­ent.

Kel­ly décide de quit­ter sa ville natale pour con­quérir le monde du jour­nal­isme. Tom, son meilleur ami depuis tou­jours, la suit dans sa folle aven­ture. Ils débar­quent chez Jean, pro­prié­taire d’un apparte­ment à Paris, qui cherche des colo­cataires pour arrondir ses fins de mois.
Entre une tor­nade pico­rant la vie sans se pos­er de ques­tions, un coeur d’ar­tichaut en mal d’in­spi­ra­tion et un casanier qui se laisse bous­culer, le pub­lic partage une année de moments quo­ti­di­ens, pas si ordi­naires que ça. On rit, on pleure, on espère. Tea For Three, c’est l’his­toire de deux amis insé­para­bles qui se détachent de leurs racines pour décou­vrir leur pro­pre chemin. Une route parsemée de ren­con­tres, de dis­putes, de révéla­tions, d’amour, de sépa­ra­tions, de ten­dresse qui les fer­ont devenir adultes.

Notre avis : En ce début d’an­née, le Théâtre de Nesle accueille une fois par semaine dans sa cave l’ap­parte­ment de Jean pour le spec­ta­cle Tea For Three. Après une créa­tion en sep­tem­bre 2016, ce spec­ta­cle est une véri­ta­ble bouf­fée d’air frais dans le paysage du théâtre musi­cal parisien. Au tra­vers d’une dizaine de chan­sons, le trio d’artistes tal­entueux présente la vie de cette char­mante col­lo­ca­tion proche de Paris avec l’én­ergique Lau­rène Par­ent (Kel­ly), le roman­tique Vian­ney Ledieu (Tom) et le dis­cret mais amu­sant Simon Legendre (Jean) qui accom­pa­gne par ailleurs toute cette troupe der­rière son piano, et ce avec vir­tu­osité. Si le livret n’est pas une révo­lu­tion en soi, il embar­que volon­tiers le spec­ta­teur au tra­vers d’une dizaine de chan­sons tirées d’œuvres de musi­cals améri­cains — Sond­heim et Porter fig­urent au réper­toire pour ne citer qu’eux —, de com­po­si­tions con­tem­po­raines améri­caines ou encore de chan­sons français­es dont une com­po­si­tion orig­i­nale. Comme le sous-titre du spec­ta­cle l’indique, celui-ci reste cepen­dant entière­ment français. Pour cela, les textes anglais ont été traduits et ré-adap­tés pour coller au mieux à l’his­toire, et même si les cheveux des plus puristes pour­raient se dress­er, l’ai­sance des comé­di­ens ferait presque oubli­er les spec­ta­cles orig­in­aux tant leur adap­ta­tion s’as­so­cie par­faite­ment à cette pièce.

La mise en scène est effi­cace et dynamique, util­isant agréable­ment l’a­gence­ment de cette petite salle et embar­quant le pub­lic qui fait alors par­tie inté­grante du spec­ta­cle. Un canapé, un piano et du thé, le décor est égale­ment vivant puisqu’il s’a­gré­mente par touche en même temps que la vie des pro­tag­o­nistes se voit mod­i­fiée. C’est là toute la force de Tea For Three, résol­u­ment humain et présen­tant des per­son­nages attachant aux­quels cha­cun peut s’i­den­ti­fi­er, avec leurs espoirs et leurs rêves. Que vous soyez une Kel­ly, un Tom, un Jean, ou un peu des trois, ce pre­mier spec­ta­cle du duo La Cham­bleu et Rossig­nol vous touchera et vous fera pass­er un agréable moment où l’hu­mour côtoie l’in­time.