Une virée à Broadway

0
74

Une comédie musi­cale créée par Claire Loss­er, Véronique Mounié, Vian­ney Ledieu et Simon Legendre.

Vian­ney Ledieu : Chant, alto
Simon Legendre : Chant, piano
Claire Loss­er : Chant
Véronique Mounié : Chant
Arrange­ments vocaux : Vian­ney Ledieu
Adap­ta­tions français­es : Simon Legendre
Direc­tion d’ac­teurs : Marie Dubois

Résumé :

Qua­tre amis par­tent en vacances à New York. L’oc­ca­sion de voy­ager de l’âge d’or des comédies musi­cales améri­caines aux créa­tions actuelles qui fleuris­sent chaque année sur la 42ème rue et dans le moins con­nu « Off — Broad­way ». Entre rires, larmes, anec­dotes et quipro­quo, ils ren­con­trent la cap­i­tale du Musi­cal, allant de sur­pris­es en sur­pris­es. Jonglant entre les langues de Shake­speare et de Molière, avec des adap­ta­tions orig­i­nales, ils vous pro­posent d’embarquer avec eux pour la Grosse Pomme, là où tout a com­mencé…

Notre avis : Une petite scène, un piano et quelques build­ings en guise de décor, tel est le cadre min­i­mal­iste qui accueille le spec­ta­teur pour cette « virée à Broad­way », un spec­ta­cle créé par qua­tre pas­sion­nés de comédies musi­cales améri­caines. Le show s’ou­vre sur une bril­lante adap­ta­tion de « Hel­lo » du musi­cal The Book of Mor­mon, un morceau bien-con­nu des afi­ciona­dos du genre. S’en­suit un con­cert poly­phonique au rythme d’adap­ta­tions var­iées, intel­ligem­ment agencées et reliées par une fil con­duc­teur assez sim­pliste mais effi­cace. En tant que fan de comédies musi­cales, on ne peut que se sen­tir immé­di­ate­ment plongé dans son élé­ment. Les artistes s’en don­nent à cœur joie et nous font vivre leur pas­sion aus­si bien à tra­vers d’ex­traits de grands clas­siques comme The Sound of Music ou Cats qu’avec des extraits de spec­ta­cles moins con­nus du grand pub­lic comme The Pro­duc­ers ou Edges. On en retrou­ve l’adap­ta­tion du morceau « Be My Friend » à pro­pos du site Face­book qui ne manque pas de faire explos­er la salle en éclats de rire, tout comme une reprise hila­rante de « One Day More » du musi­cal Les Mis­érables où les qua­tre comé­di­ens changent de cas­quettes dans un rythme fréné­tique. Bien que cette enchaîne­ment effréné fasse rapi­de­ment pass­er l’his­toire au sec­ond plan, les comé­di­ens camp­ent avec brio cette bande d’amis très actuelle, à laque­lle on s’at­tache sans efforts. Le ton résol­u­ment décalé et bur­lesque du spec­ta­cle, où le qua­trième mur n’ex­iste jamais vrai­ment, ne laisse pas de répit au spec­ta­teur et on passe un excel­lent moment. On ressort même avec une irré­press­ible envie de par­tir pour une cer­taine virée, nous aus­si.

Le spec­ta­cle revient pour une date sup­plé­men­taire, prévue le 20 sep­tem­bre au théâtre de Nesle.