Adieu Stephen Sondheim…

0
1433

Voilà bien un titre d’ar­ti­cle que nous auri­ons aimé ne jamais avoir à écrire. Pour­tant le 26 novem­bre 2021, Stephen Sond­heim est par­ti. Si sa san­té vac­il­lait un peu, rien ne pou­vait prédire ce décès soudain qui stupé­fie les amoureux de la comédie musi­cale à tra­vers le monde. Voici encore quelques jours, il don­nait une inter­view au New York Times, évo­quant sa future pièce musi­cale, qu’il n’au­ra donc jamais la pos­si­bil­ité de terminer.

Nous revien­drons plus avant sur cette impres­sion­nante car­rière, sur cette fig­ure qui atteint de son vivant le statut de légende. Celui qui se définis­sait comme un grand adepte de la pro­cras­ti­na­tion aura su trou­ver les mots et les musiques dans les chan­sons de ses musi­cals pour touch­er un pub­lic incroy­able­ment large. Curieux du tra­vail des autres, s’es­ti­mant « chanceux » que ses œuvres soient tou­jours et encore mon­tées, il n’a eu de cesse d’être présent, tou­jours. Présent, il le sera sans doute éter­nelle­ment, d’une autre manière.

Et, grâce à l’opiniâtreté de Jean-Luc Choplin, savourons la chance que nous avons eue de décou­vrir au Châtelet plusieurs de ses œuvres dans de splen­dides mis­es en scène : A Lit­tle Night Music, Sun­day in the Park with George, Sweeney Todd, Into the Woods, Pas­sion… Sans oubli­er la créa­tion française de Fol­lies à l’Opéra de Toulon. Il en était heureux.

Lau­rent Val­ière, qui a eu la pos­si­bil­ité de l’in­ter­view­er à de nom­breuses repris­es pour 42e rue, lui con­sacre ce dimanche une émis­sion spé­ciale.

Nous, toute l’équipe de Regard en Coulisse, n’au­rons jamais les mots pour remerci­er ce génie, terme pour le coup non gal­vaudé, pour tout ce qu’il a pu représen­ter, toute la force, l’in­spi­ra­tion qu’il a pu nous trans­met­tre. Ses œuvres nous per­me­t­tent de le saluer encore et encore. « Dieu », comme on le qual­i­fi­ait à Broad­way, ne peut, de toute façon, jamais disparaître.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici