Canada — Les Choristes

0
78

Musique: Bruno Coulais et Christophe Bar­rati­er
Livret: Philippe Lopes-Cur­ial et Christophe Bar­rati­er
Mise en scène : Serge Denon­court
Adap­ta­tion : Maryse War­da et  Serge Denon­court

Dis­tri­b­u­tion :

Gary BOUDREAULT – Père Max­ence
Hen­ri CHASSÉ – Directeur Rachin
Charles-Alexan­dre DUBÉ – Mondain
Lyn­da JOHNSON en alter­nance avec Madeleine Pélo­quin – Vio­lette Morhange
François LECUYER – Clé­ment Math­ieu
Renaud PARADIS – Pro­fesseur Lan­glois

Des jeunes issus de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Roy­al ain­si que des Petits Chanteurs de Laval assureront les rôles tenus par les enfants.

À l’aube des années 50 : Clé­ment Math­ieu, musi­cien sans emploi, accepte un poste de pion dans un inter­nat pour jeunes garçons en dif­fi­culté. Entre des jeunes per­tur­bés et l’hostilité du directeur Rachin, adepte de la manière forte, Math­ieu, de nature douce et bien­veil­lante, essaie de trou­ver sa place. Il tente alors une expéri­ence : les ini­ti­er à la pra­tique du chant. Son ent­hou­si­asme et son human­ité lui valent la ten­dresse gran­dis­sante des enfants, le sou­tien du per­son­nel mais aus­si l’animosité bru­tale de Rachin. Enfant des plus ren­fer­més, le jeune Pierre Morhange révèle mal­gré lui des dons excep­tion­nels que Math­ieu sig­nale à sa mère, Vio­lette, qui l’élève seule avec courage et dont il va vite tomber amoureux. Peu à peu, le suc­cès de la chorale va trans­former le quo­ti­di­en des enfants et per­met à l’école d’éviter la fail­lite. Mais la réus­site de Math­ieu ne fait qu’attiser la haine de Rachin, qui n’a pas dit son dernier mot…