Canada — Once (Critique)

0
49
Eva Foote, Greg Halpin et la troupe de Once © Leslie Schachter

Livret d’En­da Walsh
Musique et paroles de Glen Hansard & Marké­ta Irglová
Basé sur le film scé­nar­isé et réal­isé par John Car­ney
Mise en scène d’An­drew Shaver
Choré­gra­phie d’An­nie St-Pierre
Sous la direc­tion musi­cale de David Ter­ri­ault

Dis­tri­b­u­tion :
Liv Sim­cha Chaim­berg (Ivon­ka)
Mia Czar­nec­ki (Ivon­ka)
Eric Digras (Eamon)
Eva Foote (Girl)
Olivi­er Ger­vais-Courch­esne (Andrej)
Al Goulem (Da)
Greg Halpin (Guy)
Jon-Alex Mac­Far­lane (Bank Man­ag­er)
Marie Maha­bal (Reza)
Sophie Par­adis (Barus­ka)
Bryan Quinn (Bil­ly)
Matthew Raud­sepp (Svec)
Justin Rut­ledge (Emcee)
Mahalia Gol­nosh Tahrir­i­ha (Ex-Girl­friend)

Notre avis :
Si vous avez déjà vu le film de 2007, vous con­nais­sez déjà l’histoire : une mère qui élève son enfant seule, immi­grante tchèque, ren­con­tre un jeune musi­cien de rue dés­abusé de Dublin. Ils se décou­vrent des intérêts com­muns, notam­ment la musique, qui les mèneront vers l’amour… sans suc­comber à la ten­ta­tion !

La troupe de la comédie musi­cale Once © Leslie Schachter

Tout comme le film, la ver­sion scénique est bril­lante, écla­tante et mag­ique. On retrou­ve la même âme dans les morceaux créés par Glen Hansard et Marké­ta Irglová. Leurs musiques et leurs chan­sons font de ce spec­ta­cle un chef‑d’œuvre ; tout fonc­tionne dans Once ! Que ce soit les comé­di­ens-musi­ciens de la troupe qui pos­sè­dent un tal­ent indé­ni­able ou les deux pro­tag­o­nistes prin­ci­paux (Greg Halpin et Eva Foote), tous offrent des presta­tions à faire pal­piter votre cœur au rythme du « beat irlandais ».

Andrew Shaver s’est offert une belle carte de vis­ite avec la mise en scène orig­i­nale et unique de cette ver­sion mon­tréalaise. Sim­ple mais juste.
Même si Once n’a aucune­ment besoin d’un décor somptueux pour émou­voir le pub­lic, celui qui nous est pro­posé a été créé avec une ingéniosité remar­quable. Une seule pièce représente la rue, l’atelier, le mag­a­sin de musique. Les éclairages offrent quant à eux une ambiance for­mi­da­ble.

Once est sans aucun doute l’une des meilleures pro­duc­tions du Cen­tre Segal de ces dernières années. Le pub­lic est ravi du début à la fin, sans retenue. N’hésitez pas à venir au moins trente min­utes avant les représen­ta­tions pour assis­ter à un fab­uleux mini-con­cert dans le hall du Cen­tre Segal par quelques musi­ciens de la troupe. Ils offrent des clas­siques folk­loriques irlandais et inci­tent le pub­lic à les suiv­re dans la salle où se pour­suit le con­cert.