Cirkopolis (Critique)

0
679

Les québé­cois du cirque Eloize posent leurs valis­es dans ce nou­veau lieu dédié aux divers­es formes du théâtre : l’art 13ème. Plongé dans un univers urbain, un peu comme dans ID (voir la cri­tique), les con­cep­teurs du show se con­cen­trent sur un univers oppres­sant : celui d’un bureau gris, avec des per­son­nages gris, dans un décor gris orné de rouages plus ou moins menaçants. L’employé, chargé de tam­pon­ner d’in­nom­brables feuil­lets, finit par s’é­vad­er men­tale­ment de sa con­di­tion, ce qui don­nera lieu à divers numéros qui con­vo­quent mât chi­nois, jonglage, roue Cyr, bref tout l’arse­nal devenu désor­mais tra­di­tion­nel avec en prime des choré­gra­phies toniques. L’en­trée dans ce monde onirique est fait très sim­ple­ment et c’est joli : il s’ag­it juste d’une ombre pro­jetée par la lampe de bureau qui des­sine, sur le fond de la scène, les con­tours d’une ville. Vien­nent alors s’im­mis­cer les images vidéo.

Si la ville usine appa­rait, con­crète­ment, par le biais de pro­jec­tions soignées, le béton et les rouages oppres­sants pou­vant laiss­er place à un rideau de théâtre ou per­me­t­tre de s’élever dans les airs, il manque peut-être un liant nar­ratif pour que la sauce prenne totale­ment. Les dix acro­bates et artistes sur scène pos­sè­dent cha­cun une présence éton­nante, en jouer aurait été malin. La nar­ra­tion se trou­ve cir­con­scrite au seul employé et c’est un peu dom­mage (d’au­tant que son numéro, avec un vête­ment féminin instal­lé sur une tringle, traîne en longueur). Mais ne boudons pas le plaisir sim­ple et direct qu’of­frent sys­té­ma­tique­ment ces cir­cassi­ennes et cir­cassiens de grand tal­ent, capa­bles de pro­cur­er des émo­tions fortes même aux plus endurcis.

En tout cas c’est une bonne nou­velle que Juste pour rire (à qui appar­tient cette nou­velle salle de spec­ta­cle) se soit asso­cié avec le cirque Eloize : c’est le gage de voir de futures pro­duc­tions à Paris de ce cirque ambitieux et moderne.

Pour en savoir plus, con­sul­tez le site du 13eme art.

- Publicité -