Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand (Critique)

0
125

Un spec­ta­cle musi­cal de Ali Bougher­a­ba et Cristos Mitropou­los

Mise en scène Marc Pis­tole­si
Choré­gra­phies : Camille Favre-Bulle
Cos­tumes : Vir­ginie Bréger
Lumières : David Dar­ri­car­rère
Son : Math­ieu Cacheur
Avec :
Camille Favre-Bulle
Ali Bougher­a­ba
Ben­jamin Fal­l­et­to
Cristos Mitropou­los
Olivi­er Selac à l’ac­cordéon

Résumé : Le 13 Octo­bre 1921, un an avant l’ar­rivée de Ben­i­to Mus­soli­ni et des fas­cistes au pou­voir, naît, à Mon­sum­mano Alto en Toscane, Ivo Livi.
Des quartiers mal famés de Mar­seille aux stu­dios hol­ly­woo­d­i­ens, des chantiers de la jeunesse aux théâtres de Broad­way, ou bien encore de Kroutchev à Kennedy, com­ment un fils d’im­mi­grés com­mu­nistes ital­iens va devenir un artiste majeur et le témoin des grands moments de l’his­toire du 20ème siè­cle ? Com­ment, alors que tout s’y oppose, le petit Ivo Livi, porté par le des­tin, devien­dra-t-il le grand Yves Mon­tand ?
À tra­vers une nar­ra­tion orig­i­nale et sen­si­ble, mod­erne et poé­tique, mêlant humour, musique et émo­tions, cinq artistes aux mul­ti­ples tal­ents vous invi­tent dans le tour­bil­lon que fût la vie d’Yves Mon­tand !

Notre avis : Vous les aviez peut-être vus dans Le Cabaret Blanche il y a deux ans : les artistes de la Team Rock­et Cie revi­en­nent aujour­d’hui avec Ivo Livi ou le des­tin d’Yves Mon­tand. Ce nou­veau spec­ta­cle  racon­te le par­cours d’Yves Mon­tand, né Ivo Livi, Ital­ien d’origine, con­traint par la mon­tée du fas­cisme de s’in­staller en France avec sa famille com­mu­niste. Après une enfance dans le Mar­seille de l’entre-deux-guerres, et grâce à de nom­breuses ren­con­tres (et beau­coup de per­sévérance), il devien­dra l’un des artistes chanteurs les plus aimés de France. Le spec­ta­cle évoque égale­ment les femmes de sa vie (sa mère, sa sœur, Edith Piaf ou encore Simone Sig­noret) et son amour pour le ciné­ma et le music-hall.
Cinq superbes comé­di­ens-chanteurs, dont un accordéon­iste faisant par­fois égale­ment des bruitages, relèvent le défi de racon­ter toute une vie en une heure quar­ante. Le rôle d’Yves Mon­tand est ici joué, non pas par un seul artiste, mais par plusieurs d’entre eux, à dif­férentes étapes de sa vie. Chaque inter­prète se voit par ailleurs doté de plusieurs rôles. Le jeu est juste, par­fois touchant, sou­vent très humoris­tique, et les chan­sons, cor­re­spon­dant aux moments clés de la vie du chanteur, agré­mentent l’histoire de repères fam­i­liers. On y entend notam­ment “Boum” de Charles Trenet, “La vie en rose” d’Edith Piaf, et, bien enten­du, bon nom­bre de titres d’Yves Mon­tand comme “Les Feuilles Mortes”, “La Bicy­clette” ou encore “Bel­la Ciao”, chant des par­ti­sans ital­iens, véri­ta­ble fil rouge du spec­ta­cle. Dans un décor épuré (une table, un banc, quelques chais­es, un bric-à-brac d’accessoires…), la mise en scène est inven­tive et dynamique et c’est ici un des points forts de ce spec­ta­cle : vous n’aurez pas le temps de vous ennuy­er. En résumé, que vous con­naissiez peu ou prou la vie et le réper­toire d’Yves Mon­tand, nous vous con­seil­lons grande­ment de décou­vrir Ivo Livi, porté par une troupe qui saura autant vous diver­tir que vous émou­voir.