Jerry Herman tire sa révérence…

0
254

« Time Heals Every­thing » est une chan­son extraite du musi­cal Mack and Mabel (1974). Ce ne fut pas un grand suc­cès que ce musi­cal basé sur la vie du cinéaste Mack Sen­nett. Mais elle con­te­nait tout l’art de cet auteur et com­pos­i­teur décédé le 26 décem­bre à l’âge de 88 ans. Des airs directs, du genre à rester dans la mémoire et des paroles qui ne le sont pas moins… Un homme qui a con­servé dans son tra­vail toute une tra­di­tion de Broad­way, celui de l’âge d’or. Et il suf­fit de citer Hel­lo Dol­ly! (1964), Mame (1966) et La Cage aux Folles (1983) pour mesur­er son tri­om­phe. Des titres emblé­ma­tiques ont d’ores et déjà tra­ver­sé le temps et vont pour­suiv­re leur chemin, mal­gré la dis­pari­tion de leur auteur. Il ne faut pas oubli­er d’autres œuvres moins con­nues comme Milk and Hon­ey (1961) ou Dear World (1969) au sujet très parisien (le livret est basé sur La Folle de Chail­lot de Jean Girau­doux), qui toutes por­tent sa griffe. Alors peut-être que le temps guérit de tout. En tout cas l’heure est à la tristesse tein­tée, mal­gré tout, d’une pointe de gai­eté comme un ultime remer­ciement à « Ger­ald » Her­man, à sa créa­tiv­ité, à son engage­ment et à son si grand tal­ent.

Pour les anglo­phones, nous ne pou­vons que vous con­seiller de vous rep­longer dans l’œu­vre de Jer­ry Her­man par le biais de cette vidéo :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici