L’ECM de Paris et Compote de Prod s’associent pour encourager la création !

0
681

Pour la pre­mière fois cette année, l’ECM de Paris et Com­pote de Prod (Alice, la comédie musi­cale, La clef de Gaïa…) se sont asso­ciés pour pro­pos­er aux anciens élèves de l’é­cole une occa­sion de faire pro­duire leur pro­jet de spec­ta­cle musi­cal. Les élèves diplômés ont ain­si pu soumet­tre leur idée sous réserve de plusieurs critères : le spec­ta­cle doit être musi­cal, mené par un élève de l’ECM et ne pas compter plus de cinq per­son­nes sur scène.La semaine dernière, les par­tic­i­pants ont été reçus par un jury com­posé de Ned Gru­jic et Véronique Fruchart, directeurs de l’ECM de Paris, Guil­laume Bouchède, respon­s­able de son développe­ment, Com­pote de Prod ain­si que la Comédie des 3 Bornes et le Théâtre des Math­urins. Après une présen­ta­tion artis­tique et une dis­cus­sion rel­a­tive au plan d’ex­ploita­tion et aux objec­tifs à moyen terme, le jury a choisi le spec­ta­cle de Julie Costan­za et Jean-Bap­tiste Darosey, que vous avez récem­ment pu voir sur scène dans Chance !, Jack l’éven­treur de Whitechapel ou La famille AddamsLe spec­ta­cle con­siste en une présen­ta­tion menée par deux con­férenciers aus­si coincés que déjan­tés, racon­tant l’Odyssée d’Homère à tra­vers ses péripéties et autres per­son­nages extravagants.Les vain­queurs rem­por­tent la somme de mille euros pour les aider à men­er le pro­jet à terme, ain­si qu’une assis­tance pra­tique de la part de Com­pote de Prod. Les autres par­tic­i­pants ne sont pas en reste, le con­cours étant avant tout un moyen de met­tre en rela­tion théâtres, pro­duc­teurs et artistes, et l’on s’at­tend à ce que cer­tains pro­jets soient soutenus de dif­férentes manières par les mem­bres du jury (pro­gram­ma­tion, aide à la mise en scène…). Le con­cours devrait con­naitre une sec­onde édi­tion l’an­née prochaine, et on ne peut que saluer l’ini­tia­tive de ces deux fer­vents acteurs de la comédie musi­cale à Paris.

- Publicité -