L’Éducation sentimentale

0
690

Théâtre de Poche Montparnasse – 75, boulevard du Montparnasse, 75006 Paris.
À partir du 29 août 2023. Du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 15h.
Renseignements et réservations sur le site du théâtre.

Voici l’épopée ordi­naire d’un des plus mag­nifiques anti-héros de la lit­téra­ture : Frédéric More­au. En pleine monar­chie de Juil­let, entre Nogent et Paris, suiv­ons les déam­bu­la­tions amoureuses et poli­tiques de cet enfant d’un siè­cle en pleine mutation.

De ce roman d’apprentissage qui pul­vérise nos dernières illu­sions, deux acteurs-musi­ciens font une matière à jouer mod­erne et sur­voltée. Flaubert s’électrise !

Notre avis : Le duo com­posé de San­drine Molaro et Gilles-Vin­cent Kapps revis­ite un pavé de la lit­téra­ture qui, avouons-le, sem­ble avoir bien vieil­li. Le duo racon­te au pub­lic l’intégralité du roman, ici large­ment con­den­sé. Les ater­moiements de Frédéric More­au ont tôt fait de fatiguer et les évo­ca­tions des vio­lences poli­cières d’alors, cen­sées réson­ner avec celles que notre société con­naît, si elles mon­trent que rien n’a véri­ta­ble­ment changé, per­dent de leur portée tant elles sont appuyées. Le texte adap­té par Paul Émond mélange la plume de Flaubert avec des for­mules plus con­tem­po­raines qui per­me­t­tent aux deux pro­tag­o­nistes, qui endossent de nom­breux rôles, de com­menter l’action, voire de s’adresser au public.

Le spec­ta­cle est enrichi par une par­ti­tion soit enreg­istrée, soit jouée en direct. Aucune chan­son (à part une reprise par­tielle de « Porque te vas ») mais une musique qui sait se faire dis­crète quand il le faut et qui souligne le pro­pos ou les sen­ti­ments des per­son­nages. Un spec­ta­cle, sans doute à réserv­er en pri­or­ité aux amoureux de Flaubert, qui vaut essen­tielle­ment par les per­for­mances habiles de ses artistes principaux.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici