Premier concert parisien pour Golan Yosef

0
470

Ce sera son pre­mier con­cert parisien. Jeu­di 23 jan­vi­er prochain, Golan Yosef se pro­duira dans le cadre intimiste de la crypte Notre-Dame du Per­pétuel Sec­ours. Un réc­i­tal en solo et acous­tique qui lui per­me­t­tra de présen­ter ses dernières com­po­si­tions, et de faire décou­vrir son univers. Après ses pro­pres titres, en français et en anglais, l’artiste pro­posera égale­ment une petite deux­ième par­tie avec quelques repris­es.

« J’ai choisi ce lieu, car pour ce pre­mier con­cert, ce pre­mier partage avec le pub­lic, je voulais quelque chose de mag­ique et intime » a con­fié Golan Yosef à Regard en Coulisse, « l’acoustique y est superbe ». L’intention aus­si, car le réc­i­tal est des­tiné à une bonne cause : « Les béné­fices de ce con­cert seront rever­sés à l’association Aux cap­tifs la libéra­tion, qui sert des repas aux sans-abris. Cha­cun don­nera ce qu’il veut, à par­tir de 5 euros. C’est ma façon d’aider un tout petit peu là où je peux. »

Con­nu et recon­nu pour ses tal­ents de danseur (il a été, suc­ces­sive­ment, mem­bre du Scapino Bal­let Rot­ter­dam, de la com­pag­nie Bal­let des jeunes d’Europe, de la com­pag­nie It-Dansa de Barcelone, du Bal­let Nation­al de Mar­seille comme danseur et choré­graphe, ou encore de la Cedar Lake Con­tem­po­rary Bal­let de New York), Golan Yosef a surtout été décou­vert par le pub­lic français lors de ses par­tic­i­pa­tions à de nom­breuses comédies musi­cales.

Après Drac­u­la, l’amour plus fort que la mort, qui l’avait révélé au pub­lic parisien, aux côtés de Lola Cès, Anaïs Del­va, Gre­go­ry Deck… il avait ajouté en 2014 une corde (vocale) à son arc en par­tic­i­pant à Love Cir­cus. Le for­mi­da­ble spec­ta­cle musi­cal de Stéphane Jarny, fut sa pre­mière expéri­ence alliant le chant et la danse. Une expéri­ence con­clu­ante puisqu’il fit par­tie, dès l’année suiv­ante, de la dis­tri­b­u­tion française de Cats à Mogador dans le rôle de Rum Tum Tug­ger, avant de par­ticiper au vaste show des 3 mous­que­taires, dans le rôle du Duc de Buck­ing­ham au Palais des sports de Paris à l’automne 2016.

Depuis, loin d’abandonner la danse, il a égale­ment con­tin­ué à tra­vailler sa voix et à com­pos­er.

Golan Yosef — Pre­mier con­cert acous­tique
Jeu­di 23 jan­vi­er, 20h30
Eglise Notre-Dame du Per­pétuel Sec­ours
6bis rue René Viller­mé.  Metro : Père Lachaise
Par­tic­i­pa­tion : 5 euros ou plus, aux prof­its de l’association Aux cap­tifs la libéra­tion
Durée : env­i­ron 45 min

Décou­vrez Twice:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici