Showcase de Ego-système, musical a cappella

0
67

Nous avons eu la chance de décou­vrir en avant-pre­mière le tout nou­veau musi­cal a cap­pel­la de Raphaël Callan­dreau (Les Divalala, Naturelle­ment Belle…). Instal­lés dans une petite salle réchauf­fée par une chem­inée en com­pag­nie d’une ving­taine d’autres curieux, nous fûmes témoins d’un moment d’é­mo­tion brute et sans arti­fices. Qua­tre comé­di­ens se parta­gent la scène : Vin­cent Gilliéron, Cloé Hor­ry, Marie Glo­rieux et Adrien Biry-Vicente. Dès l’ou­ver­ture, les voix se con­fondent et réson­nent en par­faite har­monie.

L’his­toire dépeint une crise exis­ten­tielle vécue par le per­son­nage d’Al­ban (Adrien Biry-Vicente). Après avoir goûté à un space-cake, l’homme se retrou­ve à vis­iter les dif­férentes péri­odes de sa vie, présen­tées sous la forme d’un musée par une guide un brin moqueuse (Marie Glo­rieux). Dénué de décor, acces­soires ou cos­tumes, le réc­it se veut uni­versel et cha­cun peut ain­si y pla­quer ce que son imag­i­na­tion et sa pro­pre exis­tence lui inspire. Tout en poésie, on se laisse aisé­ment emporté par la per­for­mance, sub­limée par une par­ti­tion riche et des comé­di­ens qui usent de leur pluridis­ci­pli­nar­ité avec brio. Nous retrou­verons avec plaisir ce spec­ta­cle au fes­ti­val Mis­es en cap­sules au mois de juin prochain.