Un beau documentaire sur Pierre Barouh

0
158

Pierre Barouh, l’art des ren­con­tres, pro­pose un por­trait ten­dre et au final très émou­vant de cet auteur, inter­prète et décou­vreur de tal­ents par le biais de sa mai­son d’édi­tion Sar­avah (avec pour cre­do : « il y a des années où l’on a envie de ne rien faire »). Tourné quelques mois avant sa dis­pari­tion (mais loin d’être un hom­mage con­venu), ce film se base sur la parole de cet homme d’une élé­gance et d’un raf­fine­ment qui don­nent envie de redé­cou­vrir son oeu­vre. Sa gour­man­dise à évo­quer le Brésil, sa com­plic­ité avec Baden Pow­ell et les artistes de ce pays, sa rela­tion avec Claude Lelouch (il signa la bande son de plusieurs films, dont l’in­con­tourn­able Un homme et une femme) pro­cure un plaisir sans cesse renou­velé. Les inter­ven­tions de jeunes chanteurs, dont Aurélien Mer­le (qui fait par­tie de la troupe des goguettes) apporte une autre dimen­sion au doc­u­men­taire qui se ter­mine par une chan­son que Pierre Barouh inter­prète a capel­la, expli­quant pourquoi il a mod­i­fié les dernières paroles. Un final boulever­sant pour un homme qui fut dis­cret, bril­lant et appelé à devenir éter­nel.

Un doc­u­men­taire à décou­vrir le lun­di 15 mai 2017 après le Grand Soir 3 sur France 3 Pays de la Loire et prochaine­ment à 8h50 sur France 3 Pays de La Loire, Bre­tagne, Cen­tre-Val de Loire, Nor­mandie et Paris-Ile de France et en replay, durant une semaine, en cli­quant sur ce lien.