L’hommage du New York Times à Hal Prince

0
37

La dis­pari­tion d’Harold Prince sur­v­enue le 31 juil­let a provo­qué une très forte émo­tion à Broad­way et, plus large­ment, chez tous les amoureux de la comédie musi­cale. La liste impres­sion­nante des oeu­vres sur lesquelles ce géant, n’ayons pas peur des mots, a mis son empreinte, en tant que pro­duc­teur ou met­teur en scène, prou­ve que tout un cha­cun a été mar­qué, à un moment ou un autre, par l’une de ses con­tri­bu­tions à l’his­toire de Broad­way. Lui qui a par­ticipé à la con­struc­tion du mythe de Broad­way et col­laboré avec Stephen Sond­heim et Andrew Lloyd Web­ber (peut-on imag­in­er plus grand écart ?) et s’a­mu­sait en s’in­ter­ro­geant sur sa pos­si­ble con­fu­sion lors d’en­vois de carte d’an­niver­saire : les deux créa­teurs étant nés le même jour !

Le New York Times a mis en ligne un très intéres­sant doc­u­men­taire court retraçant sa car­rière, basé sur une inter­view de 2008. C’est en anglais sans sous titre, mais ce doc­u­ment est pré­cieux tant il donne de clefs sur le tra­vail de cet homme à la vie juste incroy­able. Il y con­te com­ment tout a débuté, enfant soli­taire qui rêvait déjà à des mis­es en scène avec son théâtre de car­ton tout en écoutant la retrans­mis­sion d’opéras et com­ment sa car­rière a décol­lé, grâce bien sûr à George Abbott et à leur col­lab­o­ra­tion com­mune : The Paja­ma Game (Bob Fos­se à la choré­gra­phie, Jerome Rob­bins co-met­teur en scène…). Recul égale­ment face aux hon­neurs, rap­pelant que West Side Sto­ry, à sa créa­tion, fut reçu plus que froide­ment. Et son regard rétro­spec­tif sur une car­rière incroy­able. Un doc­u­ment nour­ri de nom­breuses archives a con­sul­ter en cli­quant ici.