ReuSSS, une épatante série musicale

0
715

Primée lors du festival séries mania, ReuSSS, mon quartier va chanter se compose de 10 épisodes de 25 minutes et se regarde avec délectation sur le site de francetv.slash. À ne pas louper.

Après avoir dis­paru pen­dant six mois, Djamel, 20 ans, revient dans la cité où il est né. À peine arrivé, il est vio­lem­ment agressé et som­bre dans le coma. Sa petite sœur Hanane, 18 ans, est bien décidée à retrou­ver le coupable. Elle embar­que ses deux meilleures amies, Ambre et Maïs­sa, dans son enquête. Têtes brûlées, les trois filles s’aventurent dans des zones dangereuses.

Notre avis : Quelle déli­cieuse sur­prise que cette série française qui adopte la forme de la comédie musi­cale. Pour les « ieuves », ReuSSS se traduit par « soeurs » en ver­lan. Autant dire que, même si elles vien­nent de familles dif­férentes, Hanane, Ambre et Maïs­sa sont sœurs de cœur. Bien enten­du les chamail­leries, les dis­putes qui ter­mi­nent par­fois désamor­cées par un éclat de rire sont légions. Et quand elles enquê­tent sur les auteurs de l’a­gres­sion de Djamel, l’e­sprit de Fan­tômette (une référence pour les « ieuves ») n’est pas loin. Parce qu’il faut dire que, dans cette aven­ture esti­vale, on y chante, on y danse et plutôt très bien ! Le spec­ta­teur a tôt fait d’avoir envie d’en savoir plus sur ces trois jeunes filles qui sem­blent coincées sur leur îlot sétois, avant de pren­dre véri­ta­ble­ment leur envol, une fois que l’af­faire sera résolue.

Les (nom­breux) auteurs abor­dent dif­férents sujets de société. Ain­si Maïs­sa est cheffe de famille face à une mère dépres­sive qui n’a pas sup­porté la mort de son époux ; Hanane, au car­ac­tère très affir­mé, se bat pour que son frère, dans le coma pen­dant un bon moment, soit de nou­veau accep­té par son père ; et Ambre lutte con­tre une mère trop envahissante, qui pro­jette tous ses fan­tasmes de réus­site sur sa fille. Cette dernière doit entr­er au con­ser­va­toire pour devenir danseuse, mais est-ce que le clas­sique est vrai­ment sa voie ? Et Maïs­sa, sa rela­tion avec son petit ami fan de jeux vidéo est-elle satisfaisante ?
L’amour tient bien enten­du une large place dans l’his­toire, Hanane fan­tas­mant une liai­son avec le meilleur ami de son frère. Les séquences de rêve sont très drôles et le retour à la réal­ité peut s’avér­er assez cruel.

D’ac­cord, cer­tains rebondisse­ments sont un peu atten­dus et l’in­trigue n’échappe pas à de bons sen­ti­ments qui finis­sent par­fois par dégoulin­er. Mais peu importe. L’én­ergie de ces trois jeunes donzelles – de même que l’ensem­ble des actri­ces et acteurs –, les idées foi­son­nantes de mise en scène, tout con­court à faire de cette série une réus­site. À décou­vrir, donc, en espérant qu’une sai­son 2 se prépare…

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici