Le Roman de Monsieur Molière (Avignon Off 2018)

0
717

Théâtre Le Petit Louvre – 23, rue Saint-Agricol, 84000 Avignon.
Du 6 au 29 juillet 2018.

Adap­ta­tion, mise en scène et scéno­gra­phie : Ronan Rivière.
Lumière : Marc Augustin-Viguier.
Cos­tumes : Corinne Rossi.
Avec Ronan Riv­ière (rôles de Boul­gakov et Molière), Michaël Giorno-Cohen (rôles de Gros-René, Mas­car­ille, Poquelin Père, Louis XIV, Les Mar­quis, Philinte, le sieur de Rochemont).
Et au piano : Olivi­er Mazal.

Boul­gakov nous livre une vision ébou­rif­fante de la vie de Molière. Ce réc­it légendaire d’une troupe bal­lot­tée entre les suc­cès et les revers est ici présen­té dans une ver­sion vivante et enlevée, entre­coupée de scènes de Molière et de morceaux de Lul­ly joués au piano. Le spec­ta­teur assiste aux débuts chao­tiques de l’Illustre-Théâtre, à son ascen­sion ful­gu­rante, à la querelle du Tartuffe et à la fin soli­taire de son chef.

Notre avis : La vie de Molière n’est pas de notoriété publique, et pour­tant, à elle seule, elle forme un réc­it cap­ti­vant. Ronan Riv­ière s’en empare avec cette adap­ta­tion de la biogra­phie de Boul­gakov. L’his­toire de cette vie aus­si triste qu’in­spi­rante nous est con­tée avec humour et poésie, entre­coupée par des scènes des plus célèbres pièces de l’au­teur et des morceaux de musique de Lul­ly jouées au piano. Trô­nant au milieu de la scène, la char­rette à foin de l’Il­lus­tre Théâtre, pre­mière troupe de Molière, nous trans­porte des routes boueuses de la cam­pagne française jusqu’à la cour du roi tan­dis que les deux comé­di­ens enchaî­nent les per­son­nages avec une puis­sance dra­ma­tique assez impres­sion­nante. Si la pièce n’est pas musi­cale, les extraits au piano de morceaux de Lul­ly font respir­er le texte et plonge le spec­ta­teur dans l’époque. Avec finesse et sans arti­fices, le pub­lic se retrou­ve petit à petit aspiré par le tour­bil­lon de désil­lu­sion qu’est la vie de l’au­teur jusqu’à sa mort trag­ique sur scène.

- Publicité -