Trophées de la Comédie Musicale 2019 : le triomphe de Chicago et de L’Homme de Schrödinger.

0
278

La troisième édi­tion a tenu toutes ses promess­es. Elle est désor­mais dev­enue un ren­dez-vous incon­tourn­able du spec­ta­cle musi­cal.

Désor­mais atten­dus chaque début d’été, les Trophées de la Comédie Musi­cale ont per­mis ce 17 juin 2019, de célébr­er une fois de plus le Théâtre Musi­cal, ses artistes, ses auteurs, com­pos­i­teurs ou Hommes de l’ombre et de met­tre à l’honneur œuvres et spec­ta­cles de cette sai­son.

Plus pres­tigieuse encore que les précé­dentes, cette troisième édi­tion s’est déroulée dans un Théâtre Edouard VII, rem­pli à cra­quer. Un cadre pres­tigieux, à la hau­teur de ce qui est désor­mais un événe­ment nation­al.

Après Comé­di­ens !, Grease, et les Aven­tures de Tom Sawyer, qui avaient mar­qué le cru 2018, c’est cette année Chica­go et L’Homme de Schrödinger, deux pro­duc­tions bien dif­férentes, qui, toutes deux, ont raflé une pluie de récom­pens­es.

En plus du Trophée de la Comédie Musi­cale, Chica­go a en effet égale­ment rem­porté celui de l’artiste inter­prète fémi­nine avec Sofia Essaï­di, et celui des deux sec­onds rôles, mas­culin et féminin : San­drine Seu­bille et Pierre Samuel. S’y ajoute sans réelle sur­prise, le prix de la Choré­gra­phie pour Ann Reink­ing.

L’autre grand gag­nant de la soirée est l’étonnant et for­mi­da­ble Homme de Schrödinger. Ce spec­ta­cle a rem­porté les Trophées de la mise en scène (Samuel Sené), celui du livret (Éric Chante­lauze & Samuel Sené) ain­si que celui de la par­ti­tion (Éric Chante­lauze et Raphael Ban­cou). S’y ajoute le trophée de l’artiste révéla­tion fémi­nine pour Juli­ette Behar.

Menée de main de maitre par Alexan­dre Faitrouni, dans une forme olympique, la céré­monie n’a pas man­qué de célébr­er les cinquante ans de la créa­tion française de Hair, ni le vingtième anniver­saire de Notre Dame de Paris.

Si, sans sur­prise, Daniel Bian­co a été salué pour son tra­vail de scéno­graphe dans Peau d’Âne et Jean Paul Gaulti­er pour les cos­tumes de son Jean Paul Gaulti­er Fash­ion Freak Show, l’événement est venu du Trophée du Pub­lic décerné au Mem­phis show de Alex­is Méri­aux.

A tous, Regard en Coulisse, entité cofon­da­trice des Trophées envoie toutes ces félic­i­ta­tions !

Le pal­marès com­plet:

  • Trophée de la Comédie musi­cale jeune pub­lic : ex-aequo La Cigale sans la Four­mi et Jules Verne
  • Trophée de la Comédie Musi­cale : Chica­go
  • Trophée de la revue ou spec­ta­cle musi­cal : La Grande Petite Mireille
  • Trophée de l’artiste inter­prète fémi­nine : Sofia Essaï­di pour Chica­go
  • Trophée de l’artiste inter­prète mas­culin : Doryan Ben pour We Will Rock You
  • Trophée de l’artiste inter­prète fémi­nine dans un sec­ond rôle : San­drine Seu­bille pour Chica­go
  • Trophée de l’artiste inter­prète mas­culin dans un sec­ond rôle : Pierre Samuel pour Chica­go
  • Trophée du livret : L’Homme de Schrödinger
  • Trophée de la mise en scène : L’Homme de Schrödinger
  • Trophée de la Choré­gra­phie : Chica­go
  • Trophée de la par­ti­tion : Ex-aequo : L’Homme de Schrödinger et La Cigale sans la Four­mi
  • Trophée de la révéla­tion mas­cu­line dans une comédie musi­cale : Simon Fro­get-Legendre dans La Boule Rouge
  • Trophée de la révéla­tion fémi­nine dans une comédie musi­cale : Juli­ette Behar dans L’Homme de Schrödinger
  • Trophée de la créa­tion cos­tumes de comédie musi­cale : Jean Paul Gaulti­er Fash­ion Freak Show
  • Trophée de la scéno­gra­phie de comédie musi­cale : Peau d’Âne
  • Trophée de la reprise : Chance !
  • Trophée du pub­lic : Mem­phis Show

Revoir la céré­monie en images:

https://www.youtube.com/watch?v=ZWAuFPVJGrA