Avignon Off 2017 — Hollywood Swing Gum (Critique)

0
82

De Agnès Pat’ et Trinidad
Mise en scène Trinidad
Choré­gra­phies Johan Nus
Choré­gra­phies cla­que­ttes : Isabelle Dauzet et Vic­tor Cuno
Arrange­ments Maxime Richelme
Cos­tumes Lili Defrancq et Chris­tine Chau­vey
Régie son et lumière Soiz­ic Tiet­to
Acces­soires Pauline Gal­lot
Lumière Olivi­er Coudun

Résumé : Louise, jeune femme fan­tasque, tra­vaille dans la réserve de l’épicerie « bio-tiful », et chante à ses légumes qui sont devenus ses con­fi­dents et ses spec­ta­teurs. Elle fait de sa vie une comédie musi­cale pour embel­lir sa réal­ité.
Un événe­ment inat­ten­du va la faire bas­culer dans l’âge d’or d’Hol­ly­wood…
Entre paille et pail­lettes, con­serves et con­certs, du Music-Hall plein d’humour et de glam­our !

Notre avis : Agnès Pat, artiste mul­ti-dis­ci­plinaire con­fir­mée, nous en par­lait l’an­née dernière dans un inter­view. Pour la deux­ième année con­séc­u­tive, son per­son­nage loufoque et haut en couleur a posé ses valis­es au Théâtre du Coin de la Lune. Cette jeune vendeuse de légumes bio nous plonge dans son univers de pail­lettes, aux influ­ences musi­cales var­iées, de la chan­son française aux tubes des années 80 en pas­sant par des clas­siques de Broad­way. On s’at­tache très vite à cette héroïne aus­si rêveuse qu’­ex­plo­sive, qui emporte le pub­lic tant dans ses sur­sauts de folie que dans ses instants d’é­mo­tion où sa voix  enivrante ne peut laiss­er indif­férent. Tout au long de son réc­it où elle rend hom­mage à sa grand-mère, ex-agricul­trice par­tie faire le show à Hol­ly­wood, on décou­vre notam­ment des clas­siques issus de A Cho­rus Line, Phan­tom Of The Opera ou encore Sin­gin’ In The Rain revis­ités de façon par­o­dique. Un seul en scène com­plète­ment fou où l’artiste sur­prend par ses mul­ti­ples tal­ents : du chant à la danse et les cla­que­ttes en pas­sant par le piano, le ukulélé ou même le kazoo. Une ver­sion a capel­la de « Some­where Over The Rain­bow » clôt ce « feel-good show » et on en ressort con­quis, une envie irré­sistible de faire cla­quer ses fers sur le goudron chaud d’Av­i­gnon.