Demain, je vole !

0
1469

Studio Hébertot – 78 bis boulevard des Batignolles, 75017 Paris.
Du 25 avril au 31 mai 2023. Les mardis à 21h et mercredis à 19h.
Renseignements et réservations sur le site du théâtre.

Patience ne par­le plus, elle a arrêté.
Elle ne parvient plus à établir le contact.
Alors, elle pro­duit des sons et tente de faire bonne fig­ure grâce à son fidèle nez rouge et Pitou, son chien imaginaire.
Déjà quand elle était petite et qu’elle se sen­tait triste, Patience deve­nait muette. Elle se met­tait à rêver qu’elle deve­nait minus­cule, presque trans­par­ente, et qu’elle avait le cœur si léger que ses pieds ne touchaient plus terre. Elle rêvait de s’envoler pour aller rire et chanter un peu plus haut, avec les oiseaux, et sa tristesse disparaissait.
Mais voilà : légère, ça fait longtemps que Patience ne l’est plus et ses rêves sont loin. Un jour elle reçoit un colis.
Et si Patience finis­sait par s’envoler…?

Notre avis : Chris­tine Bon­nard sur­prend avec ce seule en scène où elle incar­ne une femme toute de blanc vêtue, accom­pa­g­née par de mul­ti­ples voix et tout autant de nez rouges, ces nez de clown avec lesquels elle va con­vers­er. Cette social­i­sa­tion par­ti­c­ulière pro­pose à chaque spec­ta­teur de s’interroger. Patience est-elle folle ? Vit-elle dans un monde struc­turé à sa manière dans lequel elle peut s’épanouir, loin des con­ven­tions ? La récep­tion de divers objets, tous cha­toy­ants avec une étoile bleue et des pail­lettes de-ci de-là, la plonge à chaque fois dans un nou­v­el état. Il appar­tient à cha­cun de décrypter, devin­er ce que tra­verse le per­son­nage que Chris­tine Bon­nard incar­ne avec une légèreté déter­minée. La comédie musi­cale s’invite briève­ment par le biais d’un extrait de Gyp­sy inter­prété en por­tant un étrange nez rouge pail­leté – un homo­logue blanc tout aus­si pail­leté blanc tien­dra aus­si une place impor­tante, un peu plus tard.
Jouer avec son clown pour s’échapper d’un monde trop dur, voire s’envoler comme le sug­gère le titre, c’est bien le pari poé­tique qui appelle le pub­lic à con­sid­ér­er, peut-être, la vie sous une autre forme et, qui sait, à se laiss­er pouss­er des ailes en assis­tant à une représen­ta­tion inspirée…

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici