Jésus revient… chanter au Palais des Sports

0
70

2000 ans après, et bien loin de la Pales­tine, Jésus revien­dra donc… au Palais des Sports.

Dès le 17 octo­bre 2017, le pub­lic pour­ra le décou­vrir dans un nou­veau spec­ta­cle. Rien de moins qu’une « fresque musi­cale » inspirée des plus grands péplums hol­ly­woo­d­i­ens, et con­sacrée à l’un des per­son­nages les plus célèbres de l’Histoire, plus pré­cisé­ment aux dernières années de la vie d’un homme qui « a boulever­sé la vie de l’humanité ».

« Pas­cal Obis­po m’a par­lé de son pro­jet, de ce per­son­nage qui le fasci­nait, et j’ai dit oui » con­fie l’auteur du livret et met­teur en scène Christophe Bar­rati­er, « je ne pou­vais pas dire non ». Le réal­isa­teur de Faubourg 36, de La nou­velle guerre des bou­tons ou encore des Cho­ristes a déjà mis un pre­mier pied dans le monde du théâtre musi­cal. Après avoir écrit et mis en scène en 2010, Il était une fois Joe Dassin, il a signé cette année la mise en scène des Cho­ristes dans la ver­sion spec­ta­cle, jouée actuelle­ment aux Folies Bergère…
Quant au chanteur, à qui l’on doit le mit­igé Adam et Eve, la sec­onde chance en 2012 et les inévita­bles Dix com­man­de­ments, il récidive avec ent­hou­si­asme.  « C’est ma troisième fois pour un musi­cal, après deux échauf­fe­ments » iro­nise-t-il. Dès les pre­mières notes, sa pat­te se devine incon­testable­ment, les mélodies restent en mémoire et les chan­sons, comme sou­vent avec le com­pos­i­teur, fonc­tion­nent. Obis­po a tra­vail­lé cette fois sur des « thèmes lyriques, proches par­fois de la musique de film » selon ses pro­pres mots, pour accom­pa­g­n­er cette fresque qui débor­de de super­latif, et ne se veut pas un biopic. « Nous par­tons d’une ouver­ture sym­bol­ique avec le bap­tême de Jean pour aller jusqu’à la cru­ci­fix­ion ».

Mike-Massy sera Jésus. © Regard en Coulisse

Côté dis­tri­b­u­tion, c’est un Jésus incon­nu du pub­lic français que le directeur de cast­ing Bruno Berberes a présen­té aux créa­teurs du spec­ta­cle, à leur demande. « Nous ne voulions pas un Jésus con­nu,  mais un vis­age totale­ment nou­veau ». Ce sera celui de Mike Massy. Venu du Liban, cet auteur-com­pos­i­teur-chanteur-comé­di­en de 34 ans a déjà six albums à son act­if et plusieurs spec­ta­cles musi­caux. Il est une vedette au Moyen-Ori­ent. A ses côtés, Anne Sila (final­iste de « The Voice 4 ») sera Marie, Clé­ment Verzi sera Judas, Crys Nam­mour, Marie-Madeleine et Olivi­er Black­stone, Pierre. Plus fam­i­liers des lecteurs de Regard en Coulisse, Gre­go­ry Deck (vu dans Drac­u­la, Salut les Copains, Cen­drillon) incar­n­era le dis­ci­ple Jean, et Solal (Star­ma­nia, Mozart l’Opera Rock) campera Ponce-Pilate. Jeff Brous­soux (Le Magi­cien d’Oz, Oliv­er Twist) sera égale­ment de la par­tie dans le rôle de Caïphe, le grand prêtre.

Jésus au Palais des Sports… l’on ne peut s’empêcher aux grands shows de Robert Hos­sein dans les années 80. Le tri­om­phe avait alors été au ren­dez-vous.

« Avec Jésus, il n’est pas ques­tion de mode, ou d’être dans l’air du temps, le maître mot reste l’authenticité » revendiquent les auteurs de cette nou­velle fresque. Le résul­tat vien­dra con­firmer ou non leurs pro­pos… Il est trop tôt pour se pronon­cer musi­cale­ment. En revanche, les images et les clips dévoilés ces dernières heures sont, pour le moins, par­ti­c­ulière­ment réus­sis. Des paysages déser­tiques aux vis­ages étudiés avec pré­ci­sion, en pas­sant par les lumières et le souci des détails, les séquences sont superbes. Face à cet esthé­tique, et ‑sans présager du résul­tat final‑, l’on en vient presque à se dire que plus qu’un spec­ta­cle, un grand film musi­cal dans la lignée des extraits présen­tés aurait incon­testable­ment été une réus­site.

Décou­vrez le pre­mier clip « La Bonne nou­velle »

Jésus, de Nazareth à Jér­susalem
Livret et Mise en scène : Christophe Bar­rati­er
Musique : Pas­cal Obis­po
Textes de Vic­tor Sabot, Didi­er Gole­m­anas et Pierre-Yves Lebert.
Dès le 17 octo­bre 2017 au Palais des Sports de Paris, puis en tournée en France

Infor­ma­tions sur: http://www.jesus-lespectacle.com/