Les goguettes en trio, mais à quatre (Critique)

0
102

Avec Aurélien Mer­le, Clé­mence Mon­nier, Valentin Van­der, Stan   —    mise en scène : Yéshé Hen­neguelle

Une Goguette ? C’est une par­o­die de chan­son con­nue pour par­ler de l’ac­tu­al­ité. Goûtez à cette revue de presse musi­cale hila­rante !

Les Goguettes en trio (mais à qua­tre) vous pro­posent le pre­mier spec­ta­cle qui suit l’ac­tu­al­ité en temps réel. Les plus grands tubes de la chan­son française sont détournés avec vir­tu­osité dans le seul but de rire d’une actu­al­ité poli­tique qui est par­fois à pleur­er. Une écri­t­ure acérée, sub­tile et jamais méchante, une inter­pré­ta­tion musi­cale soignée et une mise en scène per­cu­tante : tous les ingré­di­ents sont réu­nis pour vous faire rire dans ce spec­ta­cle musi­cal per­ti­nent et imper­ti­nent. Vivez l’ex­péri­ence Goguettes !

Pour en savoir plus, con­sul­tez le site des Goguettes.

Notre avis : Après avoir fait se tor­dre de rire l’Essaïon, les goguettes investis­sent le théâtre Trévise avec tou­jours la même for­mule et tou­jours le même résul­tat. La goguette con­siste donc à con­serv­er la mélodie d’une chan­son con­nue et mod­i­fi­er toutes les paroles pour bro­carder divers sujets, per­son­nages poli­tiques en tête. Et il faut dire que l’actualité les gâte, nos goguet­tiers ! La cam­pagne prési­den­tielle sert en par­tie de sup­port à l’inspiration de la mali­cieuse troupe.

Le plaisir vient d’abord de recon­naître la chan­son qui va être détournée, puis devin­er quel en sera le refrain. La décou­verte des paroles, rich­es de mal­ice dou­blé d’un sens aigu de la déri­sion pro­cure un plaisir con­tagieux. La finesse de l’observation com­plète la jubi­la­tion. Tous les poli­tiques en pren­nent pour leur grade, de Mélen­chon à « Mahinele­hen » (dif­fi­cile, pour eux, de pronon­cer son nom tant les valeurs défendues par cette per­son­nal­ité sont éloignées de celles de la troupe). Les bobos, les éco­los ne sont pas non plus épargnés. Des éclats de rire salu­taire pour cette péri­ode où les repères sont un rien trou­blés. Et le pub­lic en rede­mande. Par­mi les inno­va­tions, notons cette « goguette de la semaine » avec, donc, une chan­son qui change d’une semaine sur l’autre. Et le fil de l’actualité con­stitue une source intariss­able de sujets.

Musi­cale­ment bien au point, avec piano, gui­tare et autres instru­ments inat­ten­dus, dans une mise en scène sim­ple mais effi­cace, la revue heb­do­madaire des goguettes a de quoi séduire.