Norma

0
2103

Dès le 5 décembre 2023 à 19h et 21h.
Lieu tenu secret, métro Opéra.
Renseignements et réservations sur le site de Big Drama.

Nor­ma, c’était la reine du clan des orphe­lins. Elle nous a sauvé la vie et elle nous a tout appris : à lire, à écrire, et même à vol­er. Alors on pre­nait aux rich­es (tout le monde) pour don­ner aux pau­vres (nous). Et puis on est devenus des adultes, et elle une vieille dame.

Ce soir, tous les orphe­lins sont réu­nis pour célébr­er son enter­re­ment, et tout ce qu’elle nous lègue, c’est des dettes.

Mais elle a pen­sé à tout : un de ses amis mil­liar­daires est sur le point d’arriver. Elle nous a lais­sé exacte­ment quinze min­utes pour organ­is­er sa plus grande arnaque…

Notre avis : Après Close, que nous avions déjà adoré, Big Dra­ma frappe à nou­veau très fort avec sa dernière créa­tion : une pièce musi­cale grinçante, une sorte de comédie noire, tou­jours sur le principe du spec­ta­cle immer­sif. D’emblée, le spec­ta­teur est invité à la céré­monie d’en­ter­re­ment de Nor­ma, qui se révèle aus­sitôt être un grand coup mon­té auquel il est engagé à pren­dre part. Très vite pris à par­tie par cer­tains per­son­nages, il devient com­plice et plonge dans une atmo­sphère de Clue­do géant.

La décou­verte du lieu est vrai­ment mag­ique. Après un pas­sage dans une cour extérieure trans­for­mée en cimetière, le pub­lic est emporté par la scéno­gra­phie, les décors et acces­soires qui sont poussés jusqu’aux plus petits détails et jouent même avec nos sens. Nous ne vous en dirons pas plus pour préserv­er le secret et la surprise.

 

Une fois le spec­ta­cle com­mencé, l’im­mer­sion a lieu naturelle­ment grâce à une bal­ance sonore impec­ca­ble entre comé­di­ens microtés et chœurs non sonorisés, con­fig­u­ra­tion très appré­cia­ble dans un con­texte où le pub­lic est en mouvement.
La musique s’in­tè­gre par­faite­ment aux scènes par­lées. Les ban­des-sons et les dif­férents morceaux sont d’ailleurs de qual­ité – men­tion spé­ciale au comé­di­en Alex­is Piv­ot, qui a com­posé la musique du spec­ta­cle et qui l’ac­com­pa­gne à l’oc­ca­sion au piano.

L’his­toire de Nor­ma, riche, révèle peu à peu le passé des per­son­nages, aux­quels il est facile de s’at­tach­er. La ten­sion est pal­pa­ble, les enjeux de l’in­trigue sont clairs et les artistes relèvent le défi haut la main – notam­ment le par­cours du per­son­nage joué par Vic­tor Bouri­gault ce soir-là (en alter­nance avec Nathanaël Bez), dont la rup­ture était par­ti­c­ulière­ment sincère, juste et émou­vante. Ain­si l’in­trigue nous embar­que-t-elle sans hési­ta­tion, et nous voici plongés dans des décors qui deman­deraient des jours entiers d’ob­ser­va­tion. On se laisse guider sans jamais s’apercevoir des ficelles ni de la dimen­sion tech­nique qu’un tel spec­ta­cle implique.

Générale­ment, un dis­posi­tif immer­sif demande au spec­ta­teur de trou­ver sa place au sein de l’in­trigue qui se déroule autour de lui, de savoir quand il est accept­able d’in­ter­a­gir ou quand il doit unique­ment rester témoin. Afin de ne pas trop réfléchir à tout cela, notre meilleur con­seil est de se laiss­er aller et de faire con­fi­ance aux comé­di­ens, ou plutôt même aux per­son­nages, qui vous guideront. La mise en scène, soigneuse­ment élaborée, accom­pa­gne le pub­lic de sorte qu’il ne se sente pas aban­don­né. Cer­tains regret­teront peut être un manque de lib­erté et trop peu d’oc­ca­sions d’in­ter­a­gir avec les per­son­nages en com­para­i­son avec Close ou ce que promet l’ap­pel­la­tion théâtre immer­sif en général. Certes, on repart sans avoir pu décou­vrir tous les espaces, ce qui peut en frus­tr­er quelques-uns, mais cela reste un par­ti pris intéres­sant qui invite à revivre l’ex­péri­ence sous un autre angle.

À tous les curieux et ceux qui souhait­ent sor­tir des sen­tiers bat­tus pour une soirée, vous pou­vez faire con­fi­ance à la troupe d’or­phe­lins de Big Dra­ma pour enter­rer la rou­tine et vous plonger au cœur de leur histoire.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici