Suspicious Minds

0
1780

Le Guichet-Montparnasse – 15, rue du Maine, 75014 Paris.
Du 1er mars au 6 avril 2024.
Renseignements et réservations sur le site du théâtre.

Le réc­it d’une femme qui revis­ite son passé tra­ver­sé par un secret de famille.
Dans une ren­con­tre imag­i­naire avec Elvis, la nar­ra­trice se con­fronte à la destinée.
Un voy­age immer­sif, musi­cal où l’intime se mêle à l’universel. Un spec­ta­cle qui nav­igue entre les épo­ques et les émotions.

Notre avis : Dans la petite salle du Guichet-Mont­par­nasse, Claire Puy­gre­nier, accom­pa­g­née par Chan­tal Pig­nol-Grizard à la gui­tare, nous fait décou­vrir, sur le ton de la con­fi­dence et avec une voix douce, le texte déli­cat écrit par cette dernière après le décès de sa mère. Impos­si­ble de révéler sans divul­gâch­er ce qui lie la jeune femme au chanteur mais l’intimité de la con­fes­sion nous fait décou­vrir un côté moins con­nu du King et les des­tins croisés de l’auteure et d’Elvis Presley.

Dans un aller-retour per­ma­nent entre la France et les États-Unis, entre les années 50 et les années 80, la comé­di­enne dévoile une enfance avec ses fêlures et les non-dits famil­i­aux jusqu’à la décou­verte DU secret.

La mise en scène de François Podet­ti a su met­tre l’accent sur l’émotion que pro­duit ce texte. Claire Puy­gre­nier le trans­met avec déli­catesse quand Chan­tal Pig­nol-Grizard souligne, avec sa gui­tare, ses mots avec la musique d’Elvis. La musique a sans aucun doute soigné ses maux. La comé­di­enne et la musi­ci­enne-auteure nous emmène sur les chemins de la résilience. Les mots qui soignent et la musique qui adoucit les coups durs de la vie sont les clés de ce spec­ta­cle qui est comme peut être le rock : mélan­col­ique ou joyeux mais aus­si doux ou énergique.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici