Belles-Sœurs : The Musical se prépare pour Broadway !

0
474
René-Richard Cyr, Michel Trem­blay, Daniel Bélanger ©Valérie Remise

Le Fonds Cap­i­tal Cul­ture Québec (FCCQ) annonce un investisse­ment dans la com­pag­nie théâ­trale Belles on Broad­way and Beyond (BOBAB).

BOBAB a été mise sur pied pour faire con­naître et faire voy­ager partout dans le monde Belles-Sœurs : The Musi­cal, l’adaptation musi­cale en anglais de Les Belles-Sœurs, la pièce culte de Michel Trem­blay. Présen­tée à guichets fer­més à tra­vers le Cana­da, Les Belles-Sœurs a rem­porté de nom­breux prix, et a été unanime­ment acclamée par la critique.

Un investisse­ment de 450 000 $ sera ver­sé pour per­me­t­tre à Allan San­dler (fon­da­teur des Pro­duc­tions Copa de Oro) et à Andy Nul­man (cofon­da­teur du fes­ti­val Just for Laughs), pro­duc­teurs bien con­nus et tit­u­laires des droits de l’adaptation, d’enrichir l’équipe de créa­tion, de mise en marché et d’opérations avec des col­lab­o­ra­teurs et arti­sans de Broadway.

Dans un deux­ième temps, le FCCQ a l’option de par­ticiper (jusqu’à 2 550 000 $) au finance­ment de la pro­duc­tion de la pièce sur Broad­way ou dans d’autres grands marchés étrangers, ce qui pour­rait porter son investisse­ment total dans BOBAB à trois mil­lions de dollars.

« Dans la foulée du suc­cès des comédies musi­cales “intimes” telles que Come from Away et The Band’s Vis­it, qui ont obtenu un suc­cès notable sur Broad­way et dans le con­texte social actuel, la présen­ta­tion de Belles-Sœurs : The Musi­cal tombe à point », a rap­pelé Sandler.

« Mal­gré ses nom­breux per­son­nages mémorables et ses chan­sons extra­or­di­naires, le spec­ta­cle musi­cal Belles-Sœurs tran­scende le diver­tisse­ment inspi­rant et se pose en véri­ta­ble mou­ve­ment social », ajoute Nulman.

Après avoir con­sulté l’équipe de créa­tion orig­i­nale de la comédie musi­cale, à savoir Michel Trem­blay, René Richard Cyr et Daniel Bélanger, l’équipe de BOBAB ren­con­tre actuelle­ment des pro­duc­teurs, ges­tion­naires et arti­sans de Broad­way poten­tielle­ment intéressés qui souhait­eraient, eux aus­si, élargir les hori­zons du spec­ta­cle et qui adorent son esprit distinctif.

- Publicité -