Canada — Backstage (Critique)

0
258
Émi­lie Jos­set, Fred-Éric Sal­vail, Jean Petit­clerc et Pas­cale Mon­treuil © Benoît Guérin

Texte : Kevin Houle
Paroles : Fred-Eric Sal­vail
Mise en scène et choré­gra­phies : Olivi­er Loubry
Musique : Maxime Des­bi­ens-Trem­blay, Fred-Éric Sal­vail et Kevin Houle
Arrange­ments vocaux : Émi­lie Jos­set
Direc­tion de pro­duc­tion : Noy­au Pro­duc­tions.
Éclairage : Guy Laflamme
Décor : David Ouel­let
Sonori­sa­tion et direc­tion  tech­nique : Serge Lacasse

Dis­tri­b­u­tion :
Pas­cale Mon­treuil, Jean Petit­clerc, Fred-Eric Sal­vail, Kevin Houle, Émi­lie Jos­set, Émi­lie Allard, Lau­rie Blanchette, Mélis­sa L’Écuyer, Joce­lyn Coutu et Maud Beau­chemin.

Notre avis :
Back­stage, c’est l’idée inimag­in­able de dix amis folle­ment amoureux de la comédie musi­cale. Cette créa­tion québé­coise racon­te les péripéties d’une pro­duc­trice (Pas­cale Mon­treuil) récem­ment humil­iée par le flop en direct d’une grande chanteuse (Emi­lie Jos­set) à la télé. Elle espère se refaire une répu­ta­tion en pro­duisant le spec­ta­cle du 50e anniver­saire du cab­i­net d’avocats de son mari (Jean Petit­clerc) le jour où elle apprend qu’elle est enceinte et que celui-ci a une aven­ture avec sa jeune sta­giaire (Lau­rie Blanchette). Vue des couliss­es, cette journée est donc parsemée de nom­breux rebondisse­ments qu’on ne vous dévoil­era point. Côté décors, ils sont min­i­mal­istes mais fonc­tion­nels, par­faits pour évo­quer le back­stage. Le met­teur en scène et choré­graphe, Olivi­er Loubry, a su val­oris­er ses comé­di­ens et comé­di­ennes tout en faisant briller danseurs et danseuses de la troupe.

La troupe de la comédie musi­cale Back­stage © Benoît Guérin

Les textes de Kevin Houle et les chan­sons de Fred-Éric Sal­vail sont ren­ver­sants tout comme la musique com­posée par le trio Houle, Sal­vail et Trem­blay qui mélange plusieurs styles actuels (pop et rock). En revanche, nous auri­ons appré­cié de vrais musi­ciens sur la scène et non une bande-son.

Les inter­prètes de cette créa­tion sont tout sim­ple­ment extra­or­di­naires. Rôles prin­ci­paux et sec­ondaires ont tous un tal­ent fou, des voix sub­limes et une présence incroy­ables.

Les créa­tions musi­cales sont mal­heureuse­ment encore trop peu nom­breuses au Québec. Back­stage démon­tre qu’il est pos­si­ble d’en­vis­ager de belles pro­duc­tions en comédie musi­cale et de con­cur­rencer ce qui se fait ailleurs. Souhaitons donc une abon­dance de spec­ta­cles de ce genre pour les prochaines années !