Canada — Band on Tour (Critique)

0
248
David Lat­ulippe dans son inter­pré­ta­tion de Bono © Gabriel Tal­bot

Idée orig­i­nale : Groupe Bazz Inc.
Directeur artis­tique & con­cep­tion : Olivi­er Thuaud
Directeur musi­cal : Patrick Coiteux
Con­cep­tion visuelle : Olivi­er Thuaud
Cos­tumes : Suzie Poulin

Dis­tri­b­u­tion :
Serge Fortin, Mar­tin Lacasse, Fred Lebel, Bob St-Lau­rent, David Lat­ulippe.
François Meloche  — en alter­nance avec Fred Lebel).

Musi­ciens :
Patrick Coiteux, Philippe Brochu, Denis Forti­er, Fran­cis Têtu, Sébastien Boisvert et Gilles Boulay.

De retour au Cabaret du Casi­no de Mon­tréal après le suc­cès de l’an dernier, sur scène, cinq pas­sion­nés du rock qui touchent à un vaste réper­toire.

Par­mi une liste de chan­sons incon­tourn­ables : The Eagles, AC/DC, U2, The Police, Bon Jovi, Pink Floyd, Super­tramp, Van Halen, Led Zep­pelin, Queen et de nom­breux autres… Sur scène, du rock pur, du rock pro­gres­sif, du rock songé, assaison­né de rock plus pop.

Notre avis :
La Casi­no de Mon­tréal présente actuelle­ment une revue musi­cale qui sort des sen­tiers bat­tus ! En effet, Band On Tour est con­stru­it de med­leys autour de plusieurs groupes des années 70′, 80’ et 90’ et s’adresse à un pub­lic de Rockeurs. En ce soir de pre­mière, les paroles de la chan­son d’AC/DC “Shook Me all Night Long” étaient tout à fait de mise !

Mar­tin Lacasse en Fred­dy Mer­cury © Gabriel Tal­bot

La troupe de ce Band On Tour est com­posée de cinq incroy­ables chanteurs et de six musi­ciens red­outa­bles. Ce joyeux “band” offre au pub­lic des presta­tions à couper le souf­fle. Que ce soit du côté des presta­tions d’AC/DC (Fred Lebel), Pink Floyd (Serge Fortin), Van Halen (Bob St-Lau­rent), Super­tramp (Mar­tin Lacasse) ou Queen (David Lat­ulippe), tous offrent des prouess­es vocales hal­lu­ci­nantes.

Sur­prenant mais Band On Tour touche un large pub­lic et ce, mal­gré le style de la revue. Ils sont nom­breux, de tous âges, à se tré­mouss­er sur “High­way to Hell”, “Livin’ On The Prayer”, “The Wall”, “Dream­er”, “Jump” et sur le med­ley con­sacré à Queen. D’ailleurs, la troupe avait réservé pour le pre­mier rap­pel un med­ley var­ié avec, entre autres, “Enter Sand­man”, “Light My Fire” et “We’re Not Gonna Take it”. Mais le pub­lic, en feu, en rede­mande… Les artistes offrent donc un sec­ond rap­pel, con­sacré cette fois au groupe Guns N’Roses ! C’est l’apothéose.

Vous avez jusqu’au 6 jan­vi­er pour vous régaler avec cette revue Rock qui saura faire lâch­er votre “fou” ! Comme le chante si bien Guns N’Roses… “Wel­come to the Jun­gle” !