Canada — Mary Poppins

0
221
La troupe de la comédie musi­cale Mary Pop­pins © Lau­rence Labat (cour­toisie Juste pour rire)

Mise en scène, tra­duc­tion et adap­ta­tion :  Serge Posti­go
Paroles et musique orig­i­nales : Richard M. Sher­man et Robert B. Sher­man
Livret : Julian Fel­lowes
Nou­velles chan­sons, musique et paroles addi­tion­nelles : George Stiles et Antho­ny Drewe
Co-créée par Cameron Mack­in­tosh
Directeur musi­cal : Guil­laume St-Lau­rent
Choré­graphe : Steve Bolton

Dis­tri­b­u­tion :
Alessan­dro Gabriel­li, Alexan­dra Sicard, Alex­ia Gourd, Alice Déry, Cather­ine Dage­nais-Savard, Claire Jacques, Daniel Delisle, Davy Boivert, Élysa­beth Rivest, Frédérike Bédard, Frédérique Brunet, Guil­laume Borys, Ian Arcu­di, Isabeau Proulx-Lemire, Dominic Lor­ange, Jean-François Poulin, Jean-Luke Côté, Joëlle Lanc­tôt, Katee Julien, Kath­line Gré­co, Lisa Palmieri, Marie Des­longchamps, Marie-Pier Jean, Marie-Pierre De Bri­enne, Matt Trem­blay, Matthieu Hand­field, Nor­mand Car­rière, Pierre Lenoir, René Simard, Serge Tur­cotte, Sun­ny Boivert, William Coal­li­er.

La nounou préférée de tous sera sur scène dès le 8 décem­bre prochain dans notre comédie musi­cale Super­cal­ifrag­ilis­tic­ex­pi­ali­do­cieuse ! basée sur l’œuvre de P.L Tra­vers et le film de Walt Dis­ney.
Le film immen­sé­ment pop­u­laire de Dis­ney devien­dra un favori de la scène dans cette enivrante comédie musi­cale ! La comédie musi­cale Mary Pop­pins a fait vibr­er les spec­ta­teurs lors de 2 500 représen­ta­tions sur Broad­way.
L’homme-à-tout-faire Bert nous trans­porte dans l’univers de la famille Banks, en Angleterre, en 1910. Mary Pop­pins emmène les enfants dans une aven­ture mag­ique et mémorable, mais les enfants ne sont pas les seuls à être influ­encés par Mary Pop­pins. Mêmes les adultes ont beau­coup à appren­dre de cette fab­uleuse nounou !

Cette comédie musi­cale est l’opportunité par­faite de tomber sous le charme de per­son­nages plus attachants les uns que les autres et de redé­cou­vrir le suc­cès incon­testé de cette célèbre Mary Pop­pins.

Notre avis (Été 2016) :
C’est fait ! Mon­tréal peut main­tenant se van­ter d’être dans la cour des grands avec la pre­mière mon­di­ale française de Mary Pop­pins qui a ravi le pubic présent en ce soir de pre­mière. Juste pour rire nous avait promis une pro­duc­tion grandiose et ils ont tenu promesse.

Joëlle Lanc­tôt (Mary Pop­pins) et Jean-François Poulin (Bert) dans la comédie musi­cale Mary Pop­pins © Lau­rence Labat (cour­toisie Juste pour rire)

La mise en scène de Serge Posti­go, qui en a fait aus­si l’adap­ta­tion française, est une pure mer­veille. Tout s’emboîte naturelle­ment : très peu de temps morts hormis cer­tains change­ments de décors mais rien pour décourager le spec­ta­teur. Et que dire de son adap­ta­tion française qui a con­servé son petit « accent » européen, que l’on retrou­vait dans la ver­sion ciné­matographique, et qui est « pra­tique­ment par­faite » à part quelques petits prob­lèmes de com­préhen­sion dûs à la sonori­sa­tion.

En 2015, Serge Posti­go avait lancé des audi­tions grand pub­lic, ce qui est très rare dans le domaine de la comédie musi­cale au Québec. Et nous en sommes ravis étant don­né que, grâce à ce choix judi­cieux, il nous a per­mis de faire la décou­verte de tal­ents jusqu’à main­tenant peu exploités. La grande vedette de Mary Pop­pins est sans aucun doute la déli­cieuse Joëlle Lanc­tôt qui joue et chante avec assur­ance et authen­tic­ité, ce qui fait que nous n’avons aucune envie de faire une com­para­i­son avec Mme Julie Andrews. Son com­plice de scène, Jean-François Poulin, est tout sim­ple­ment à l’a­pogée de sa car­rière. Enfin on recon­nait son immense tal­ent pour la comédie musi­cale. Dans son rôle de Bert, il est attachant, naturel, tal­entueux et très bon danseur. Ses per­for­mances dans « Super­cal­ifrag­ilis­tic­ex­pi­ali­do­cieux » et « Juste à temps » sont à couper le souf­fle.

Mer­ci aus­si à Serge Posti­go de nous avoir fait décou­vrir de René Simard ( M. Banks) un côté de son tal­ent incon­nu jusqu’à main­tenant. Nous savons qu’il est d’un naturel souri­ant et joyeux : le voir jouer un per­son­nage froid et inso­cia­ble prou­ve, encore une fois, qu’il est un artiste mul­ti­dis­ci­plinaire.

Tout est par­fait dans cette pro­duc­tion : nom­breux décors mou­vants sur rails, huit musi­ciens « live », un ensem­ble de choeurs et danseurs bour­rés de tal­ent et surtout très syn­chro­nisés lors des numéros de danse. Et voir Mary Pop­pins s’en­v­ol­er à plusieurs repris­es est un régal pour les yeux.

Out­re ces numéros extra­or­di­naires, nous avons par­ti­c­ulière­me­ment aimé « Jolie prom­e­nade », « Un soupçon de sucre » et « Chem chem­inée ».
Nul doute que vous serez sous le charme de Mary Pop­pins qui est, à notre avis, le spec­ta­cle à voir cet été.