Emilie Jolie (Critique)

0
204

Un con­te musi­cal de Philippe Cha­tel
Mise en scène : Lau­rent Ser­ra­no
Avec : Bruno Des­planche, Vir­ginie Ramis ou Flo­rence Pel­ly, Vin­cent Heden, Mta­tiana, Djamel Mehnane, Emmanuelle Bouaz­iz, Elodie Guer­ou, Zoe ou Glo­ria ou Johan­na Ser­ra­no

Résumé : Emi­lie Jolie, le con­te Musi­cal de Philippe Cha­tel qui depuis 30 ans a émer­veil­lé tant de généra­tions d’enfants avec ses chan­sons immortelles revient sur la scène du Comé­dia. Avec sa toute nou­velle mise en scène, les 18 chanteurs, acteurs, danseurs et musi­ciens trans­porteront les petits et grands au pays des rêves.

Notre avis : Près de 40 ans après sa créa­tion, Emi­lie Jolie accueille au Comé­dia son pub­lic orig­inel, entraî­nant ses pro­pres enfants pour un moment de partage et de trans­mis­sion parentale. Pour par­courir les étapes du con­te ini­ti­a­tique, les adultes sem­blent les plus fébriles lorsque le rideau s’ouvre. Il ne reste plus qu’à se laiss­er embar­quer avec Emi­lie à tra­vers les pages de son livre. La com­pag­nie des lap­ins bleus, la sor­cière, le grand oiseau, l’horloge, le héris­son, l’extra-terrestre… Ils sont venus et (presque) tous là. Et cela marche si l’on en croit l’enthousiasme du jeune pub­lic dans la salle. Il suf­fit de regarder leurs yeux briller à chaque page tournée pour s’apercevoir qu’ils n’ont absol­u­ment pas besoin d’agiter les gad­gets lumineux qui rem­plis­sent sans doute les caiss­es du mer­chan­dis­ing mais pol­lu­ent claire­ment l’ambiance feu­trée et poé­tique.
D’autant que la poésie est tou­jours là, au fil du con­te musi­cal devenu culte. A chaque page, un per­son­nage et sa chan­son. Certes, le livret peut sem­bler léger si on le com­pare aux spec­ta­cles jeune pub­lic actuels. Cet aspect, asso­cié à une qua­si absence de décors, une mise en scène quelque peu figée et des arrange­ments musi­caux qu’on souhait­erait moins clas­siques lais­seront cer­tains spec­ta­teurs sur leur faim. Asso­ciée à un rythme peu soutenu, cette sobriété appelle une austérité qui détonne dans un spec­ta­cle pour enfants du 21e siè­cle. Mais c’est sans compter les chan­sons, tubes abso­lus, qui fonc­tion­nent tou­jours par­faite­ment, surtout lorsqu’elles sont accom­pa­g­nées par des musi­ciens sur scène. Autour de la jeune Zoé, l’une des petites Emi­lie de la troupe, on retrou­ve des artistes aguer­ris tels que Vin­cent Heden, Djamel Mehnane, Vir­ginie Ramis ou Bruno Des­planche. On saluera tout par­ti­c­ulière­ment, dans le rôle de la Sor­cière, MTa­tiana qui fait frémir les tout-petits, tan­dis que Emmanuelle Bouaz­iz offre la séquence la plus ent­hou­si­as­mante avec son autruche qui rêve de Broad­way. Au final, cette nou­velle pro­duc­tion d’Emi­lie Jolie est un agréable point de ren­dez-vous entre les enfants d’hier et ceux d’aujourd’hui.