Flop (Critique)

0
233

De Sinan Bertrand & Alexan­dre Bon­stein.
Musique : Patrick Laviosa.
Mise en scène : Samuel Sené.
Pro­jec­tions : Harold Simon.
Avec : Sophie Da Cos­ta, Amélie Fou­bert, Léa Lescaut, Vin­cent Mer­val, Daph­né Rhéa Pel­lissier, Elodie Pont, Meh­di Vigi­er & Ed War­den.

LA VOIX : « Une table, des auteurs. Je les ai réu­nis pour écrire un chef‑d’œuvre ».

Notre avis (Cri­tique parue lors des représen­ta­tions de 2016) : « Flop ! » regroupe pour ces représen­ta­tions à la Générale, une troupe de jeunes comé­di­ens pro­fes­sion­nels qui ont con­sacré leurs dimanch­es soirs sur une année à mon­ter ce spec­ta­cle signé Alexan­dre Bon­stein et Sinan Bertrand. Lancer sa car­rière en jouant une pièce signée de ces deux acolytes est un pari osé. En effet, l’intrigue tourne en déri­sion le méti­er d’auteur en n’épargnant aucun cliché. L’histoire est en effet celle de qua­tre auteurs sous pres­sion qui ten­tent de trou­ver une (bonne) idée de comédie musi­cale. C’est finale­ment une véri­ta­ble intro­spec­tion à la fois drôle et trash qui se joue ici. Ils sont huit sur scène : qua­tre auteurs et qua­tre comé­di­ens qui con­cré­tisent les idées des auteurs face aux spec­ta­teurs. Les thèmes se suc­cè­dent ain­si à un rythme effréné. Un pro­jecteur d’images vient com­pléter la mise en scène (signée Samuel Sené) de façon orig­i­nale et très effi­cace, mon­trant les affich­es de spec­ta­cles poten­tiels et en jouant sur leurs titres et leurs adap­ta­tions per­pétuelles. Le pub­lic rit à gorge déployée à chaque nou­velle idée plus loufoque que la précé­dente. Musi­cale­ment, les chan­sons sont signées Patrick Laviosa. Les habitués recon­naîtront son style clas­sique proche de Michel Legrand. Les mélodies sont har­monieuses et sou­ti­en­nent effi­cace­ment l’action. Elles met­tent en valeur les (très) jolies voix des artistes sur scène. Ces derniers ne lési­nent pas dans leur jeu pour appuy­er un syn­op­sis com­plète­ment far­felu. Ils osent tout à fond, ne recu­lent pas devant le ridicule. Bref, c’est une troupe ultra-investie qui sert ce spec­ta­cle. Ils por­tent une énergie joyeuse et fidèle aux (vrais) auteurs de cette pièce. Ils osent tout sans pudeur et du coup empor­tent avec eux un pub­lic, certes déjà con­quis mais lit­térale­ment bluffé par leurs presta­tions. Au final, le pari de lancer de jeunes comé­di­ens avec une créa­tion écrite par les tal­ents émer­gents du théâtre musi­cal est une réus­site totale. On espère que Flop aura une sec­onde vie au-delà de cette générale.