Le Béjart Ballet Lausanne revient au Palais des Sports

0
58

Après We Will Rock You, c’est au tour de la célèbre com­pag­nie de met­tre Queen à l’honneur avec Le Pres­bytère n’a rien per­du de son charme, ni le jardin de son éclat.

Les hom­mages à Queen et à Fred­dy Mer­cury se suiv­ent et ne se ressem­blent pas. Après le récent show à suc­cès We Will Rock You au Casi­no de Paris, c’est au tour du Béjart Bal­let Lau­sanne de célébr­er le groupe mythique avec Le Pres­bytère n’a rien per­du de son charme, ni le jardin de son éclat.

Ce bal­let a été créé par Mau­rice Béjart en 1997 au théâtre nation­al de Chail­lot. Il est l’un des plus éton­nants du choré­graphe, car s’ap­puyant à la fois sur des airs de Mozart et sur les plus grands titres de Queen où « inven­tion, vio­lence, humour, amour, tout est là », selon les ter­mes mêmes du maître.
« C’est un bal­let sur la jeunesse et l’espoir puisque, indécrot­table opti­miste, je crois aus­si mal­gré tout que « the show must go on », comme le chante Queen » expli­quait lui-même Béjart, « un bal­let sur la vie, la mort, l’amour. »

Inter­prété par la quar­an­taine de danseurs de la com­pag­nie, désor­mais sous la houlette de Gil Roman, et dans des cos­tumes signés Ver­sace, le Pres­bytère est en réal­ité un dou­ble hom­mage : à Fred­dy Mer­cury certes, mais aus­si au danseur emblé­ma­tique de la for­ma­tion, Jorge Donn, Argentin décédé du sida en 1992. Ces deux dis­pari­tions ont pro­fondé­ment mar­qué Béjart qui a mis tout son cœur et son tal­ent dans cette œuvre. Sans doute, l’une de ses plus pop­u­laires.

Plus de vingt ans après sa créa­tion, le Pres­bytère reste tou­jours d’actualité. Après 400 spec­ta­cles à tra­vers le monde, il revient à Paris pour qua­tre représen­ta­tions excep­tion­nelles au Palais des Sports. Une occa­sion de (re)découvrir cette œuvre orig­i­nale et émou­vante.

Du jeu­di 31 octo­bre au dimanche 3 novem­bre 2019, au Palais des Sports de Paris.
Infos et réser­va­tions : https://www.ledomedeparis.com/fr/bejart-ballet-lausanne.