Londres — Masterclass avec Schönberg au Royal Academy of Music

0
682

Ce ven­dre­di 5 mai 2017, Claude-Michel Schön­berg a ani­mé une mas­ter­class publique avec la sec­tion Musi­cal The­atre du Roy­al Acad­e­my of Music. On a pu enten­dre une dizaine de clas­siques tirés des Mis­érables et Miss Saigon, ain­si que deux « raretés » de Mar­tin Guerre et The Pirate Queen, inter­prétés une pre­mière fois en ver­sion libre et une sec­onde fois dirigés par le com­pos­i­teur. La prin­ci­pale recom­man­da­tion faite aux élèves — par ailleurs bril­lants chanteurs — fut de vivre plus pas­sion­né­ment leur chan­son en fonc­tion de ce qu’ils con­nais­saient du per­son­nage. Il y eu beau­coup de moments forts mais Matt Bond (« Bring Him Home », Les Mis) et Lud­vig Fyr­gard (« Stars », Les Mis) méri­tent une men­tion, ain­si que Mer­ryl Ansah (« Woman », The Pirate Queen) qui fut la seule à s’entendre dire : « I’ve noth­ing to say! » sous les accla­ma­tions. Quant à notre représen­tante nationale Marine André, elle eu le priv­ilège d’être cuis­inée en français et en anglais sur « Mon his­toire »/« On My Own ».

Claude-Michel Schön­berg dirigeant Madeleine Leslay (à gauche) et Marine André (à droite)

Par­mi les con­fi­dences et traits d’hu­mour, on notera que « Bring Him Home » fut créé spé­ciale­ment pour le falset­to de Colm Wilkin­son (créa­teur du rôle de Jean Val­jean à Lon­dres et Broad­way), repéré alors qu’il s’entraînait au Phan­tom dans sa loge durant les répéti­tions. Que « Sou­viens-toi des jours passés » ne pou­vait se traduire par remem­ber hap­py days à cause du feuil­leton télévisé, mais que « Drink With Me » n’en fait pas pour autant une chan­son à boire. Que « A la volon­té du peu­ple » est plus puis­sant que « Do You Hear the Peo­ple Sing? » Qu’il était prévu à l’o­rig­ine que Fan­tine chante « On My Own » mais qu’E­po­nine devait aus­si avoir sa chan­son. Que le tra­vail d’écri­t­ure d’un musi­cal est inverse­ment pro­por­tion­nel à son suc­cès. Que Hamil­ton s’in­spire des Mis­érables, aurait con­fié Lin-Manuel Miran­da. On n’avait pas remarqué !

- Publicité -