Paris l’été, le festival, c’est parti !

0
617

Du 17 juil­let au 5 août, le fes­ti­val Paris quarti­er d’été se trans­forme en Paris l’été. Nou­velle direc­tion bicéphale, mais souhait main­tenu de faire décou­vrir divers spec­ta­cles aux parisiens dans des lieux plus ou moins inso­lites. Divers­es manières de tit­iller la curiosité en somme.

Par­mi la pro­gram­ma­tion : du théâtre, de la danse, du cirque… Autant de propo­si­tions pour ouvrir l’ap­pétit. Nous avons vu Le nid, carte blanche à la com­pag­nie Adhok ou lorsque l’expression « tombé du nid » prend tout son sens, y com­pris lit­térale­ment… Dans la cour du lycée Decourt un grand nid à trois mètres du sol accueille de drôles d’oiseaux. Neuf jeunes filles et jeunes gens qui miment la gestuelle de volatiles et se trou­vent, dans cet espace con­finé, con­fron­té à tous les soucis des enfants puis jeunes de leur âge. Au tra­vers de scénettes sou­vent très drôles où les com­porte­ments du dominant/dominé, de la séduc­tion… De la danse théâtre comme se définit la com­pag­nie qui per­met de se retrou­ver face à des images ten­dres et poé­tiques. Il suf­fit de se laiss­er aller à ces propo­si­tions qui réson­nent pour cha­cun des spec­ta­teurs. Une fois le nid quit­té, la terre ferme offre un sen­ti­ment bien moins douil­let et chaleureux, avec un avenir tein­té de noir avec l’évocation des atten­tats, du réchauf­fe­ment cli­ma­tique… Le spec­ta­cle laisse alors entrevoir tout ce que ces jeunes auront à affron­ter, à sur­mon­ter pour ren­dre leur monde plus beau. A not­er : ce spec­ta­cle est com­plété par un sec­ond volet qui, cette fois, présente des comé­di­ens plus âgés. Une belle idée.

[vimeo]https://vimeo.com/192605337[/vimeo]

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien du fes­ti­val.

- Publicité -