The Muny 2022 : de dance call à buzz national

0
1057

Si vous suiv­ez de près (ou même de loin !) la com­mu­nauté de Broad­way sur les réseaux soci­aux, vous avez sûre­ment vu pass­er quelques-unes de ces cen­taines de vidéos d’artistes explosant d’énergie sur la choré­gra­phie hale­tante et bondis­sante du morceau « Legal­ly Blond Remix ».

@meganbowen__

@munymagic HERES MY LEGALLY BLONDE AUDITION!! Who would you cast me as? ?#legally­blonde #the­mu­ny #legally­blonde­the­mu­si­cal #broad­way #broad­way­dancer

♬ orig­i­nal sound — Megan Bowen

À l’o­rig­ine, ces images sont unique­ment des­tinées aux directeurs de cast­ing de The Muny, un fes­ti­val d’été qui a lieu à Saint-Louis, dans le Mis­souri, depuis plus d’un siè­cle – avec ses 11 000 places en amphithéâtre, il s’ag­it du plus grand fes­ti­val à pro­gram­mer unique­ment un réper­toire de musi­cals dans le style de Broad­way. Se fil­mant dans des stu­dios de danse new-yorkais, dans leur petit apparte­ment ou même en plein air, ces danseurs énergiques enchaî­nent prompte­ment les mêmes mou­ve­ments choré­graphiés par William Car­los Angu­lo, ponc­tués de poings en l’air et de sauts en tous genres.

Aux États-Unis, les audi­tions étant qua­si­ment toutes dev­enues virtuelles en rai­son de la pandémie, les artistes doivent en effet désor­mais enreg­istr­er des self­tapes pour pos­tuler.

@jjniemann

this one was so fun… and absolute­ly killed me ? DC: @munymagic #dance #dancer #danc­ing #audi­tion #legally­blonde #broad­way #actor #musi­cal #the­atrekid

♬ Legal­ly Blonde (Remix) — Kate Shin­dle & Lau­ra Bell Bundy & ‘Legal­ly Blonde’ Ensem­ble & Natal­ie Joy John­son

Cette choré­gra­phie a toute­fois eu un effet inat­ten­du, pas­sant d’un dance call plutôt clas­sique à un buzz nation­al ini­tié par des ambas­sadeurs de la com­mu­nauté broad­waysi­enne, comme JJ Nie­mann, Megan Bowen et d’autres qui ont pub­lié leur self­tape sur les réseaux soci­aux. Cette séquence est dev­enue de ce fait une vraie ten­dance sur la plate­forme Tik Tok – un phénomène viral qui a aus­si sus­cité de nom­breuses con­ver­sa­tions.

Au cen­tre de celles-ci : la polémique sur le fait de ren­dre publiques des vidéos par principe stricte­ment des­tinées à l’équipe créa­tive du spec­ta­cle. S’en sont suiv­is de nom­breux débats sur le fait que ces vidéos révè­lent le con­tenu du spec­ta­cle en avant-pre­mière sans que les can­di­dats n’en déti­en­nent la pro­priété intel­lectuelle, ou sans que les créa­teurs ne soient men­tion­nés ni que des droits ne leur soient versés.

Dans le cas de The Muny, l’organisation avait bien pré­cisé qu’il était pos­si­ble de partager la séquence sur les réseaux soci­aux, mais c’é­tait sans s’attendre à un tel engoue­ment de la part de la com­mu­nauté et au-delà ! L’enchaînement est devenu un véri­ta­ble chal­lenge que de nom­breux util­isa­teurs de ces plate­formes s’amusent à relever, sans même pos­tuler à l’audition.

@fintothewoods

Just to clar­i­fy we are NOT dancers…? #legally­blonde @munymagic #the­mu­ny #fyp @official_orfeh #fin­tothe­woods #audi­tion #broad­way #the­atrekid #musi­cals #musi­calthe­atre #wes­t­end

♬ Legal­ly Blonde (Remix) — Kate Shin­dle & Lau­ra Bell Bundy & ‘Legal­ly Blonde’ Ensem­ble & Natal­ie Joy John­son

@melcabey

Hon­est­ly she nailed this

♬ Legal­ly Blonde (Remix) — Kate Shin­dle & Lau­ra Bell Bundy & ‘Legal­ly Blonde’ Ensem­ble & Natal­ie Joy John­son

Michael Bax­ter, adjoint artis­tique de The Muny, s’enthousiasme des heureuses con­séquences de ces cast­ings virtuels : « Nous cher­chons actuelle­ment à dis­tribuer 94 des rôles encore disponibles cette sai­son. En ajoutant les can­di­da­tures vidéo reçues cette année, le nom­bre de pos­tu­lants adultes est de 2 700. C’est le plus grand taux de par­tic­i­pa­tion de notre histoire ! »

Angu­lo, le choré­graphe, explique avoir pen­sé avant tout aux artistes en créant cette choré­gra­phie, afin qu’ils s’amusent en fil­mant leur can­di­da­ture – tâche sou­vent ressen­tie comme très lourde, stres­sante et chronophage. Il affirme être hon­oré et fier d’avoir inspiré ces nom­breux artistes et de les avoir ren­dus sat­is­faits de leur tra­vail au point de partager le résul­tat sur Inter­net – surtout en ces temps de crise incer­tains. Con­cer­nant le débat qui s’en est suivi, il ajoute que ces ques­tions sont impor­tantes, tout comme les con­ver­sa­tions qu’elles font naître.

JJ Nie­mann, la star de Tik Tok et swing (dou­blure pour les ensem­bles) dans The Book of Mor­mon à Broad­way, s’est exprimé dans une sto­ry Insta­gram à la suite de la polémique que le phénomène a engen­drée. Il explique que, lorsque la com­pag­nie autorise le partage, il est plus que légitime de le faire. Les artistes n’ayant plus d’en­droit où se retrou­ver les uns avec les autres, puisque les audi­tions n’ont plus lieu dans les stu­dios, il est intéres­sant de pou­voir voir le tra­vail de cha­cun sur Inter­net. De plus, appren­dre la choré­gra­phie, la tra­vailler, l’incarner, la filmer, représen­tent un tra­vail énorme, non rémunéré, et dont ils ne sont pas sûrs de voir les retombées. Il incite donc à s’en servir comme con­tenu pour leur compte, puisque, désor­mais, il est pri­mor­dial pour les artistes d’être vis­i­bles sur les réseaux soci­aux. Puisque la crise les a immo­bil­isés et empêchés de jouer sur scène, devant un pub­lic, il affirme que de pou­voir tra­vailler sur une séquence choré­graphique, la peaufin­er afin d’en être fier et la partager sur les réseaux soci­aux est plutôt salu­taire. Il finit par expli­quer que le plus gros des avan­tages béné­fi­cie finale­ment au spec­ta­cle qui est sous le feu des pro­jecteurs sur toutes les plate­formes depuis l’ouverture des auditions.

Finale­ment, ces partages viraux per­me­t­tent à tout un cha­cun d’en­doss­er la fonc­tion de cast­ing direc­tor et de com­pos­er sa dis­tri­b­u­tion par­faite. Il vous suf­fit de chercher #mun­yau­di­tion sur n’im­porte quelle plate­forme et de faire défil­er les cen­taines de vidéos partagées sur le Net. Amusez-vous, c’est un puits sans fond ! Angu­lo assure en tout cas sur Broad­way World que les choré­gra­phies seront explo­sives et que le cast sera sûre­ment for­mi­da­ble au vu de la richesse des propo­si­tions qu’ils ont pu recevoir.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici