So long, Miss Rivera

0
1272

Les étoiles de Broad­way sem­blent immortelles. Surtout lorsque, dans le cas de Chi­ta Rivera, elles reflè­tent divers­es épo­ques, ayant bril­lé dans des spec­ta­cles aus­si mythiques et dif­férents que Can-Can, West Side Sto­ry, Bye Bye Birdie, Chica­go, The Rink, Kiss of the Spi­der Woman, Nine, Chi­ta Rivera: The Dancer’s Life, The Vis­it… pour n’en citer que quelques uns. Sept décen­nies à Broad­way et une col­lab­o­ra­tion fructueuse avec le duo Kan­der and Ebb… Cha­peau bas.

Récip­i­endaire de trois Tony Awards, nom­mée de nom­breuses fois, décorée en 2009 par Barack Oba­ma de la Médaille de la lib­erté (la plus haute dis­tinc­tion civile aux États-Unis)… ces récom­pens­es appa­rais­sent comme peu de chose face au bon­heur indi­ci­ble que l’artiste don­nait sur scène. Bien enten­du c’est surtout par la danse que Chi­ta Rivera a bâti sa répu­ta­tion. Mais il ne faudrait pas oubli­er la chanteuse – elle débute le chant avec Leonard Bern­stein pour son rôle d’Ani­ta – qui se pro­dui­sait dans un hom­mage au cabaret l’an dernier dans une chan­son boulever­sante qui prend aujour­d’hui, un autre sens :

En plus de la danse et du chant, elle s’ap­pro­prie le jeu : elle dis­pose ain­si de tous les atouts pour devenir une star, mais une star qui n’aime rien tant qu’être par­mi les autres mem­bres d’une pro­duc­tion – être mise en avant n’est pas ce qu’elle recherche. Ce qui frappe aus­si avec elle, c’est son acces­si­bil­ité. Légende de Broad­way, d’ac­cord, mais proche de son pub­lic, n’hési­tant pas à partager des moments d’im­por­tance avec ses fans, recon­nais­sant immé­di­ate­ment les véri­ta­bles amoureux des comédies musi­cales. For­mée à la danse clas­sique, elle con­naît la rigueur de cette dis­ci­pline ; les choré­graphes de Broad­way ne se trompent pas en déce­lant chez elle un tal­ent inouï. Tout d’abord dou­blure, elle pren­dra l’as­sur­ance d’au­di­tion­ner pour des rôles. Ils ne peu­vent pass­er à côté. Et cela tombe bien, elle a très envie de brûler les planch­es de Times Square.

Vic­time dans les années 80 d’un ter­ri­ble acci­dent de voiture qui aurait pu met­tre fin à sa car­rière de danseuse, elle s’acharne et sur­monte cette épreuve afin de remon­ter sur scène. Même si sa vie de famille a une impor­tance pri­mor­diale pour elle, la danse et la scène con­stituent une rai­son d’être inaliénable.

Née un 23 jan­vi­er, elle est par­tie un peu après son 91e anniver­saire, lais­sant le monde de Broad­way comme incon­solable. Son énergie, son rire, sa fougue, sa présence saisies par divers­es vidéos restent comme autant de témoignages pour les jeunes généra­tions. Et celles et ceux qui ont eu le priv­ilège de la voir sur scène chériront à jamais ces souvenirs.

La ver­sion de l’al­bum de « Where Am I Going? », chan­son extraite de Sweet Char­i­ty. Chi­ta Rivera appa­raît dans l’adap­ta­tion ciné­matographique de Bob Fos­se aux côtés de Shirley MacLaine.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici