Festival de comédies musicales à Brignais

0
1730

Briscope – Centre culturel – Parc de l’Hôtel de Ville –.5, rue Mère Elise Rivet, 69530 Brignais.
Du vendredi 31 mai 2024 au dimanche 2 juin 2024 (à 20h30, sauf le dimanche à 15h30).
Réservations sur le site Weezevent

L’AICOM Lyon sous la direc­tion de Geof­frey Vit­ti et le con­ser­va­toire de Brig­nais sous la direc­tion de Jean-Pierre Pra­joux sont heureux de vous faire décou­vrir l’u­nivers fasci­nant des comédies musicales !
Au pro­gramme pour cette pre­mière édition :
— Ven­dre­di 31 mai 2024 à 20h30
Qua­tre séquences intens­es de 30 min­utes présen­tées par les cours loisirs adultes de l’AICOM Lyon : Moulin Rouge! / Cabaret / Mam­ma Mia! / Début d’un songe.
— Same­di 1er juin 2024 à 20h30
Chica­go présen­té par les for­ma­tions pros de l’AICOM Lyon.
— Dimanche 2 juin 2024 à 15h30
Trois moments pro­posés : Chica­go Med­ley présen­té par les for­ma­tions pros de l’AICOM Lyon (30 min­utes) ; Dis­ney présen­té par la Junior Acad­e­my de l’AICOM Lyon (30 min­utes) ; Oliv­er Twist par les élèves de l’école de musique de Brignais.

Notre avis : L’AICOM Lyon (Académie inter­na­tionale de comédie musi­cale) a lancé la pre­mière édi­tion du fes­ti­val de comédies musi­cales. Le fes­ti­val était accueil­li par le Briscope de Brig­nais, à quelques kilo­mètres de Lyon. L’événe­ment s’est déroulé sur trois jours. Le pre­mier soir met­tait en avant les cours loisirs adultes de l’AICOM Lyon avec qua­tre séquences présen­tant Moulin Rouge!, Cabaret, Mam­ma Mia! et Début d’un songe. Le deux­ième soir était un moment-phare avec le spec­ta­cle Chica­go joué par les for­ma­tions pros de l’AICOM Lyon. Regard en Coulisse était présent le troisième jour.

Chica­go était à nou­veau à l’hon­neur mais, cette fois-ci, en ver­sion con­den­sée de quelques dizaines de min­utes. Mal­gré ce for­mat, l’his­toire restait lis­i­ble et les fans de l’œuvre retrou­vaient les titres incon­tourn­ables. Con­traire­ment à la veille, ce sont les dou­blures qui étaient présentes sur scène, mais cette représen­ta­tion était bel et bien de qual­ité ! Le duo vénéneux et sexy Vel­ma-Rox­ie était porté par deux inter­prètes tal­entueuses dont on regret­tera de ne pas con­naître les noms, tout comme celui de la Mary Sun­shine du jour. Quel impres­sion­nant « A Lit­tle Bit of Good » ! L’ensem­ble de la troupe mérite toute­fois d’être salué, y com­pris pour les tableaux dan­sés. De quoi faire regret­ter de ne pas avoir assisté à la représen­ta­tion com­plète du spectacle…

Seule petite ombre au tableau pour cer­tains spec­ta­teurs : la séquence Chica­go inter­ve­nait après des temps plus famil­i­aux. En mode « expres­so » ou pas, Chica­go reste corsé et les textes étaient joués et chan­tés en français. Les par­ents ont pu être inter­pel­lés par leurs enfants à pro­pos du vocab­u­laire grossier et de la moral­ité dou­teuse des per­son­nages. Il est vrai qu’on finit par s’habituer quelque peu à ces aspects avec la ver­sion originale…

Aupar­a­vant, la junior académie de l’AICOM Lyon avait présen­té une mini-comédie musi­cale orig­i­nale inté­grant plusieurs chan­sons de l’u­nivers de Dis­ney. Cinq sœurs per­dues devaient retrac­er le fil de leur his­toire pour retrou­ver leurs proches. Les enfants et ado­les­cents sur scène ont fait preuve d’une belle aisance et ont mar­qué les jeunes de leur âge présents dans la salle.

Que dire des élèves de l’école de musique de Brig­nais ? Ils ont assuré une représen­ta­tion sur­prenante d’Oliv­er Twist. En effet, on ne s’at­tendait pas for­cé­ment à un spec­ta­cle pré­paré avec autant de soin. Dès les pre­miers instants, il était évi­dent que l’on passerait de bons moments. Décors, cos­tumes, mise en scène, inter­pré­ta­tion, danse… tout était de qual­ité. Les cours de comédie musi­cale pour enfants et ado­les­cents assurés par cette école asso­cia­tive sont une réus­site au vu du tra­vail présen­té. On ne peut que souhaiter que les jeunes artistes décou­verts con­ser­vent plus tard le goût du spec­ta­cle, que ce soit dans la comédie musi­cale ou dans d’autres domaines.

Après cette pre­mière édi­tion de ce fes­ti­val de comédies musi­cales, on peut con­clure en se dis­ant : « Vive­ment la prochaine ! ».

-Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici