Inauguration réussie, sous le signe de Broadway pour France Musique et Arte

0
703

Radio France n’a eu de cesse que de suiv­re les évo­lu­tions tech­niques afin d’être au plus près des attentes des audi­teurs. Depuis un moment ces derniers se trans­for­ment en spec­ta­teur puisque nom­bre d’émissions radio­phoniques sont filmées. France Musique choisit de dévelop­per cette voie, mais avec une autre ambi­tion. Là où les cap­ta­tions sont le fruit d’une caméra unique, sim­ple, la volon­té affichée de cette nou­velle avancée est de pro­pos­er des con­certs filmés en mul­ti­caméra, avec soin. Et pour cela le rap­proche­ment avec Arte prend tout son sens. Les con­certs sont donc disponibles sur le site de France musique (francemusique.fr), mais aus­si sur celui d’Arte (https://www.arte.tv/fr/videos/arte-concert/).

Afin de sceller cette alliance, une belle ini­tia­tive, en cette péri­ode fes­tive, que le con­cert de Noël con­sacré à Broad­way. L’orchestre phi­lar­monique, sous la mali­cieuse direc­tion de Mikko Franck, le chœur de Radio France ain­si que la maîtrise ont don­né le meilleur d’eux-mêmes pour faire de cette soirée, portée égale­ment par les solistes, Deb­o­rah Myers, Cas­sidy Jan­son, Dami­an Hum­b­ley et Nathan Gunn, pos­sé­dant tous une solide expéri­ence dans le domaine du musi­cal, une réus­site. Piochant dans le vaste réper­toire anglo-sax­on Lau­rent Val­ière a con­coc­té un pro­gramme éclec­tique, de Dan­ny Elf­mann à Leonard Bern­stein en pas­sant par Jule Styne et Stephen Sond­heim. Deux heures présen­tées par le pro­duc­teur et Sask­ia de Ville qui ont enchan­té la salle qui n’hésita pas à se lever afin de repren­dre avec les chanteurs le fameux « Do Re Mi » extrait de Sound of music. En bis « No one is alone » issu de Into the woods fut sans doute l’un des plus beaux moments de la soirée.

Une soirée à voir et revoir sur ces dif­férents sup­ports. A not­er que d’autres con­certs sont égale­ment disponibles. Pré­cisons égale­ment que rien ne vau­dra, tout de même, la sen­sa­tion de vivre un con­cert en direct. Ces out­ils per­me­t­tent pour le plus grand nom­bre d’accéder à un réper­toire épatant, mais n’oubliez pas, si vous en avez la pos­si­bil­ité, que la salle de spec­ta­cle reste encore le meilleur vecteur pour vibr­er avec les artistes.

Accédez à la page con­certs de France Musique.

Pro­gramme :
Leonard Bern­stein — Ouver­ture de Can­dide // Lionel Bart — Pro­logue, Food Glo­ri­ous Food (Oliv­er Twist) // Leonard Bern­stein — Build my house, Pirate song (Peter Pan) // Jule Styne — Nev­er Nev­er­land (Peter Pan) // Richard Rodgers — Ten min­utes ago (Cin­derel­la) // Stephen Sond­heim — Hel­lo Lit­tle Girl, On the steps of the palace, Giants in the sky (Into the woods) // Leonard Bern­stein — Some Oth­er time (On the Town) // Dan­ny Elf­man — Night­mare before Christ­mas, suite // Jer­ry Bock — Twelve days to Christ­mas (She Loves Me) // Mered­ith Wil­son — It’s begin­ning to look like Christ­mas // Richard Rodgers — Do Re Mi (The Sound of music) // Franck Loess­er — Sit down you’re rock­ing the boat // Jer­ry Her­man — We need a lit­tle Christmas

- Publicité -