L’Athénée–Louis-Jouvet : saison 23–24

0
1682

On ne compte plus – tant il y en a eu – les déli­cieuses soirées passées à l’Athénée à goûter des spec­ta­cles musi­caux de grande qual­ité. De la sai­son actuelle, on se sou­vien­dra longtemps de Coups de roulis et de Ô mon bel incon­nu.

Et on se réjouit de décou­vrir la prochaine sai­son, et son lot de titres qui sus­ci­tent notre curiosité.

Gosse de riche, une comédie musi­cale de Mau­rice Yvain (musique), Jacques Bous­quet et Hen­ri Falk (livret), sera l’oc­ca­sion de retrou­ver les Friv­o­lités Parisi­ennes sous la direc­tion de Pas­cal Ney­ron, ain­si que des artistes déjà chaleureuse­ment applaud­is : Philippe Bro­card (Coups de roulis, La Poupée, Les Swing­ing Poules), Marie Lenor­mand (Le Tes­ta­ment de la tante Car­o­line), Lara Neu­mann (V’lan dans l’œil, Le Doc­teur Mir­a­cle, Cro­que­fer / L’île de Tuli­patan, Mon amie Cordy, Phi-Phi, Luci­enne et les Garçons)…

Le Voy­age de Gul­liv­er, un spec­ta­cle musi­cal adap­té de Jonathan Swift par Valérie Lesort et co-mis en scène avec Chris­t­ian Hecq, nous plongera dans le monde des Lilipu­tiens, incar­nés par de petites mar­i­on­nettes hybrides, inté­grant les vis­ages de comé­di­ens en chair et en os. On avait loué le tra­vail du duo dans La Petite Bou­tique des hor­reurs à l’Opéra Comique.

La vengeance est un plat, est annon­cé comme une explo­ration éclairée, métaphorique et très per­son­nelle du Titus Andron­i­cus de Shake­speare. Sophie Perez et son col­lec­tif ZEREP sont aux commandes.

Haru est l’his­toire d’une femme qui tire les fils de sa mémoire, par­lant-chan­tant pour se tenir com­pag­nie, sur une musique com­posée par Camille Rocailleux, avec la mez­zo-sopra­no Romie Estèves accom­pa­g­née de musi­ciens dans une mise en scène signée Jean-Yves Ruf.

La Révo­lu­tion au cœur est annon­cé comme un vibrant hom­mage aux poètes russ­es. La musique, les mots, le chant, la danse et les images entraî­nent le spec­ta­teur dans la pro­fondeur des pen­sées et des sen­ti­ments, au cœur même d’une révo­lu­tion. Musique et dia­logues : Chris­t­ian Olivier.

La Culotte, de Jean Anouilh, sera l’oc­ca­sion de retrou­ver Éme­line Bayart (Ô mon bel incon­nu).

Lau­rent Pel­ly et Natal­ie Dessay seront à l’af­fiche de L’Im­pre­sario de Smyrne d’après Car­lo Goldoni.

Neima Naouri (Un vio­lon sur le toit) et Pablo Cam­pos seront invités en fin de sai­son dans le cadre des « Lundis musi­caux ». Ils seront accom­pa­g­nés par Alphonse Cemin au piano pour une soirée con­sacrée au génie de Stephen Sond­heim.

L’in­té­gral­ité de la pro­gram­ma­tion est à retrou­ver sur le site du théâtre.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici