Canada — The Hockey Sweater : A Musical (Critique)

0
155
La troupe de la comédie musi­cale The Hock­ey Sweater © Leslie Schachter

Livret et paroles : Emil Sher
Musique et paroles : Jonathan Mon­ro
Mise en scène et choré­gra­phie : Don­na Feo­re
Selon la nou­velle « Le chandail de hock­ey »
de Roch Car­ri­er
Traduite de l’anglais par Sheila Fis­chman
Pub­liée par la mai­son d’édi­tion
House of Anan­si Press

Dis­tri­b­u­tion :
Jesse Noah Gru­man (Jeune Roch)
Claire Lau­ti­er (Mme Car­ri­er)
Ian Simp­son (Father Delisle)
Scott Beaudin (Gaé­tan Ouel­lette)
Kate Black­burn (Mlle Ther­rien)
Andréanne Bouladier ( Yvette Gélin­eau / ensem­ble)
Geneviève Dufour ( Manon Trem­blay / ensem­ble)
Jean-François Poulin (Réjean Langille / ensem­ble)
Bran­don Howard Roy (Doc­teur Robitaille / ensem­ble)
Alessan­dro Gabriel­li (André)
Drew Davis (Syl­vain)
Annelise Forbes (Francine / Claudette)
Jay­den Greig (Olivi­er)
Lucas Kalech­stein ( Phillipe)
Riley O’Don­nell (Ginette)
Berkley Sil­ver­man (Marie)
Richard Jutras (Roch Car­ri­er)

Musi­ciens :
Jonathan Moro (Claviers)
Evan Watts Smith (Claviers)
Vanes­sa Mar­coux (Vio­lon)
Beth McKen­na (Clar­inette / Sax­o­phone)
Frédéric Bourgeault (Trompette / Bugle)
Jason Field (Gui­tare)
Park­er Bert (Tam­bours / Per­cus­sion)

Claire Lau­ti­er (Mme Car­ri­er) et Jesse Noah Gru­man (Roch) dans la comédie musi­cale The Hock­ey Sweater © Leslie Schachter

Résumé :
Le jeune Roch Car­ri­er est un fan incon­di­tion­nel des Cana­di­ens de Mon­tréal et de son joueur vedette, le numéro 9, Mau­rice Richard. À l’aube d’un match impor­tant pour la com­mu­nauté, la mère de Roch com­mande, chez « Eaton » à Toron­to, un nou­veau chandail de hock­ey pour rem­plac­er celui de son fils qui est main­tenant trop petit et usé. Mais, mal­heureuse­ment, mon­sieur Eaton envoie le chandail des Maple Leafs de Toron­to, enne­mis jurés des « Habs » !

Notre avis :
The Hock­ey Sweater est une comédie musi­cale sans pré­ten­tion mais pleine de moments agréables. Cette créa­tion, basée sur une his­toire vraie sur­v­enue en 1946, évoque avec justesse la péri­ode à tra­vers le style musi­cal, les cos­tumes et les décors choi­sis.

On décou­vre dans cette pro­duc­tion de nom­breux tal­ents. Jesse Noah Gru­man (Jeune Roch) offre une per­for­mance incroy­able. Cepen­dant, nos coups de cœur vont vers Claire Lau­ti­er (Mme Car­ri­er) et Kate Black­burn (Mlle Ther­rien) qui, par la force de leurs voix et leurs présences indé­ni­ables, volent le show.

Les choré­gra­phies exé­cutées par la tal­entueuse troupe, notam­ment les plus jeunes artistes, sont tout sim­ple­ment adorables. En revanche, la mise en scène aurait sans doute besoin d’être un peu plus … flu­ide. Les auteurs de The Hock­ey Sweater ne sont pas tombés dans le piège de racon­ter une his­toire parsemée de chan­sons, mais bien de racon­ter l’his­toire en chan­sons. C’est appré­cia­ble. On trou­vera d’ailleurs, der­rière un sujet qui pour­rait paraître « léger », une his­toire sen­si­ble et morale. Celle-ci plaira sans aucun doute aux enfants, le pub­lic ciblé par cette pro­duc­tion. Et n’ou­bliez pas… « Bon­soir Cana­da » !