On Your Feet!, l’histoire d’Emilio et Gloria Estefan ¡en español!

0
450

Après avoir enflam­mé Broad­way entre 2015 et 2017 et par­cou­ru une trentaine de villes aux États-Unis de 2017 à 2019, On Your Feet! est de retour pour cinq semaines au GALA His­pan­ic The­atre de Wash­ing­ton. 

Ce juke­box musi­cal retrace la vie de la chanteuse Glo­ria Este­fan, depuis sa fuite de Cuba dans les années 1960 jusqu’à son suc­cès plané­taire en pas­sant par ses débuts dans un groupe ama­teur de Mia­mi. Les tubes « Con­ga », « Par­ty Time », etc. qui ont fait danser toutes les généra­tions par leur sub­til mélange entre musiques latines et sonorités pop vien­nent ici accom­pa­g­n­er chaque étape de vie de la star.

C’est aujourd’hui avec un livret traduit en espag­nol que le spec­ta­cle revient au GALA (Grupo des artis­tas lati­noamer­i­canos) His­pan­ic The­atre. La ver­sion orig­i­nale met­tait déjà en valeur les musiques et les dans­es cubaines, mais les dia­logues et chan­sons étaient pour la plu­part en anglais. Le désir de ren­dre ce spec­ta­cle entière­ment acces­si­ble à la com­mu­nauté his­panophone a été le moteur prin­ci­pal du pro­jet. Par ailleurs, les pro­duc­teurs envis­agent, dès à présent, une tournée en Amérique du Sud pour combler les attentes d’un pub­lic qui man­i­feste un attrait gran­dis­sant pour le genre du théâtre musi­cal, surtout lorsqu’il peut s’identifier à l’histoire.

Ce n’est pas la pre­mière fois que ce théâtre pro­gramme des adap­ta­tions en espag­nol de musi­cals à suc­cès. En 2017, il affichait In the Heights de Lin-Manuel Miran­da et Quiara Ale­gría Hudes et, en 2019, Fame (livret de José Fer­nán­dez). Les deux pro­duc­tions avaient ren­con­tré un vif succès.

La diver­sité dans la dis­tri­b­u­tion de cette nou­velle pro­duc­tion a été prise très au sérieux par l’équipe créa­tive. Il y a une véri­ta­ble volon­té de faire tra­vailler des artistes qui ont gran­di dans un con­texte dif­férent de la cul­ture dom­i­nante améri­caine. Sur scène, il n’y a pas moins de dix nation­al­ités représen­tées : Cuba, Por­to Rico, République domini­caine, Argen­tine, Colom­bie, Pérou, Vénézuela, Chili, Mex­ique et France. Le met­teur en scène Luis Sal­ga­do s’enorgueil­lit d’avoir créé « les Nations unies du théâtre musi­cal », un terme qu’il s’amuse à répéter régulière­ment pen­dant les répétitions.

Les pre­views démar­rent le 2 mai. Le spec­ta­cle se jouera ensuite du 5 mai au 5 juin. Glo­ria Este­fan ella mis­ma assis­tera à la représen­ta­tion du 7 mai. Musiques endi­a­blées, choré­gra­phies explo­sives : toutes les con­di­tions sem­blent réu­nies pour faire danser, en espag­nol, la cap­i­tale fédérale des États-Unis.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici