La Grande-Duchesse de Gérolstein

0
152

Opéra-bouffe de Jacques Offen­bach.
Livret de Hen­ri Meil­hac et Ludovic Halévy.
Direc­tion : Lau­rent Goos­saert.
Mise en scène : Adrien Jour­dain.
Choré­gra­phie : Joseph Lau­rent.
Avec Françoise Saignes (la grande-duchesse de Gérol­stein), Thibault Merci­er (Fritz), Amélie Dumetz (Wan­da), Jean-Philippe Alosi (Boum), Frédéric Ernst (Paul), Marc Lesieur (Puck), Antoine de Tilly (Grog), Katell Mar­tin (Népo­muc).
Orchestre Ad Lib — Orchestre du Théâtre de Rungis.
Chœur des Tréteaux lyriques.

Com­posée pour l’Ex­po­si­tion uni­verselle de 1867, La Grande-duchesse de Gérol­stein obtint à sa créa­tion un immense suc­cès qui ne s’est jamais démen­ti depuis et qui place cet ouvrage, à côté de La Belle Hélène et La Vie Parisi­enne, au pre­mier rang du réper­toire offen­bachien.

Pour ce spec­ta­cle, le roy­aume de Gérol­stein est l’œu­vre d’un enfant à l’imag­i­na­tion débor­dante. Ici, les noms sont abra­cadabran­tesques, les sol­dats sont armés de para­pluies, les com­plots sont fumeux et les per­son­nages se com­por­tent comme des ado­les­cents.  La grande-duchesse, elle, cherche dés­espéré­ment l’amour mais sem­ble inca­pable de le trou­ver. Tout est prop­ice au rire et à la bonne humeur.

Infor­ma­tions et réser­va­tions sur le site des Tréteaux Lyriques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici