Rien ne va plus pour Patti

0
993

À 73 ans, la plus volcanique des icônes de Broadway pourrait ne plus y mettre les pieds.

C’est le choc ! Pat­ti LuPone pour­rait ne plus remon­ter sur une scène à Broad­way – en tout cas pas d’i­ci un bon moment. La rai­son ? Elle a, à grand fra­cas, ren­du sa carte du syn­di­cat d’ac­teurs Equi­ty, sésame indis­pens­able pour tous les artistes voulant se pro­duire à Broad­way et dans la plu­part des grands théâtres aux États-Unis.

« Quelle semaine à Broad­way : voir ain­si mon nom qui n’ar­rête pas de cir­culer. J’ai ren­du ma carte d’E­quity ; c’en est fini de faire par­tie de ce cirque ! », déclare l’icône aux trois Tony Awards. Elle rebon­dit ain­si sur la con­tro­verse qui visait la comé­di­enne Lil­lias White, à l’af­fiche d’Hadestown : cette dernière a rép­ri­mandé, en pleine représen­ta­tion, une dame dans le pub­lic soupçon­née d’u­tilis­er un enreg­istreur… alors qu’il s’agis­sait en fait d’un appareil d’aide audi­tive. Une vague de réac­tions nauséabon­des, racistes ou injurieuses à l’en­con­tre des per­son­nes âgées – Lil­lias White est noire et a 71 ans – a défer­lé sur les réseaux soci­aux, même si la dame du pub­lic a immé­di­ate­ment pris la défense de l’ac­trice et demandé l’ar­rêt de ce harcèlement…

Il n’a pas échap­pé au micro­cosme new-yorkais la dif­férence de traite­ment entre le cas de Lil­lias White, vic­time de réac­tions odieuses, et celui de Pat­ti LuPone, ova­tion­née pour son sens de la repar­tie. En 2009, pen­dant une représen­ta­tion de Gyp­sy, cette dernière s’en était prise à un spec­ta­teur qui pre­nait de façon répétée des pho­tos au flash. Tout le monde avait alors applaudi.

Dans le même genre, la sai­son dernière, Pat­ti avait fustigé des per­son­nes qui ne por­taient pas de masque lors d’une ren­con­tre entre le pub­lic et l’équipe de Com­pa­ny ; devant leur refus d’obtem­pér­er, la star n’avait pas hésité à devenir véhé­mente. Là encore, elle avait été soutenue, en par­ti­c­uli­er par la production.

En 2015, en pleine représen­ta­tion de Show for Days, elle avait car­ré­ment con­fisqué un télé­phone à une dame dans le pub­lic qui avait passé tout le pre­mier acte à envoy­er des tex­tos. On avait évidem­ment crié bravo.

Mais la déci­sion de ren­dre sa carte de syn­diquée était déjà dans la tête de Pat­ti avant l’af­faire Lil­lias White : « Quand les représen­ta­tions de Com­pa­ny se sont ter­minées en juil­let dernier, je savais que je ne serais plus sur scène avant très longtemps. C’est alors que j’ai pris la déci­sion de quit­ter Equi­ty. » Elle en prof­ite pour régler ses comptes avec l’in­sti­tu­tion en la qual­i­fi­ant de « pire syn­di­cat ». « Ils ont accep­té ma démis­sion et m’ont dit que, si je voulais un jour adhér­er à nou­veau, ma demande devrait recueil­lir leur appro­ba­tion… et c’est exacte­ment pour cette rai­son que j’ai quit­té Equi­ty. Cinquante ans, cette année, que je suis mem­bre, que j’ai la carte d’E­quity, et ils ne savent pas qui je suis fon­da­men­tale­ment. » Elle ajoute que, si elle devait revenir sur une scène à Broad­way, elle pour­rait tou­jours le faire sous con­trat d’invitée.

Alors, où et quand rever­ra-t-on la divine Pat­ti ? Il y a deux ans, elle était à l’af­fiche de Hol­ly­wood sur Net­flix. Et on annonce son retour devant les caméras : elle rejoint l’équipe d’Agatha : Coven of Chaos , un spin-off de l’u­nivers Mar­vel qui sera dif­fusé sur la plate­forme Dis­ney+ à l’hiv­er 2023–2024. Pour y faire quoi ? Tout est évidem­ment tenu secret. D’au­cuns aimeraient qu’elle y joue une sor­cière ou qu’elle y chante.

On la retrou­vera aus­si au ciné­ma aux côtés de Joaquin Phoenix dans Beau Is Afraid, une comédie d’hor­reur sur­réal­iste écrite et réal­isée par Ari Aster, dont la sor­tie ini­tiale­ment prévue en décem­bre 2022 a été repoussée à 2023.

Et en atten­dant tous ces ren­dez-vous sur petit ou grand écran, on peut aus­si pré­par­er Noël avec Patti…

… ou rire de Pat­ti avec Jonathan Hoover, dont le compte Inap­pro­pri­ate Pat­ti sur Insta­gram est à suiv­re absolument !

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici