Samuel Sené conçoit une Flûte enchantée de notre temps

0
1259

Représentation unique le samedi 27 mars 2021 diffusée en ligne gratuitement à 20 h sur la page Facebook et le site internet de l’Opéra de Vichy.

À l’heure de la Covid, il faut savoir aller vite, s’adapter, rebondir, oser, pour qu’un spec­ta­cle puisse exis­ter. C’est en agis­sant ain­si que l’Opéra de Vichy et Musidra­ma ont mon­té de toute pièce, en à peine un mois, une nou­velle pro­duc­tion de La Flûte enchan­tée de Mozart. Et c’est à Samuel Sené qu’a été con­fiée la ges­tion artis­tique du projet.

Pianiste émi­nent, chef d’orchestre et directeur musi­cal de nom­breux opéras, opérettes, comédies musi­cales (Into the Woods) et con­certs (Bond Sym­phonique), met­teur en scène de plusieurs spec­ta­cles musi­caux à suc­cès (Ça bouge, Comé­di­ens !, Jack, l’éven­treur de Whitechapel, Week-end !), Samuel Sené ne cesse de défendre, de ren­dre acces­si­ble et de réin­ven­ter le théâtre musi­cal, l’art total par excel­lence.

En 2019, avec ses com­pars­es Éric Chante­lauze et Raphaël Ban­cou, il cosig­nait une curiosité théâ­trale, L’Homme de Schrödinger, couron­née de qua­tre Trophées de la Comédie Musi­cale. Pour la sai­son en cours, il dévelop­pait une nou­velle comédie musi­cale, Con­tretemps, prévue prochaine­ment au Stu­dio Héber­tot et dont on a pu enten­dre quelques extraits sur la « 42e rue » de France Musique. Et on l’a égale­ment vu il y a bien­tôt un an, pen­dant le pre­mier con­fine­ment, diriger avec fougue le chœur virtuel Show Must Go On, pre­mière « mosaïque chan­tée » qui a compt­abil­isé plus de six mil­lions de vues.

sene-samuel.jpg
Samuel Sené © DR

Pour le décon­fine­ment de l’été 2020, il a coécrit et mis en scène C‑Ω‑N-T-α‑C‑T sur un con­cept inédit qui mêle théâtre, son et tech­nolo­gie dans l’e­space pub­lic, telle­ment adap­té aux règles de dis­tan­ci­a­tion physique du temps de Covid qu’il s’ex­porte au Roy­aume-Uni, en Ital­ie, Bel­gique, Suisse, Suède, au Cana­da, et qu’il sera bien­tôt adap­té aux États-Unis, en Alle­magne, Aus­tralie, Afrique du Sud.

Avec La Flûte enchan­tée de Mozart, dif­fusée le same­di 27 mars 2021 à 20 h sur la page Face­book et le site inter­net de l’Opéra de Vichy, Samuel Sené, tout en renouant avec ses pre­mières amours, a choisi de faire con­verg­er out­ils numérique de com­mu­ni­ca­tion, per­for­mance scénique et par­tic­i­pa­tion du pub­lic par Zoom. Le livret orig­inel de Schikaned­er qui voit s’af­fron­ter les forces des ténèbres et de la lumière a été adap­té à notre monde de Twit­ter et de fake news. Réduite à une durée d’une heure et quinze min­utes dans une réorches­tra­tion annon­cée comme « déca­pante », cette trans­po­si­tion fait inter­a­gir les artistes sur la scène de l’Opéra de Vichy, des chanteurs lyriques préal­able­ment enreg­istrés et filmés et les spec­ta­teurs par­tic­i­pant à l’action.

Une pre­mière mon­di­ale pour ce for­mat. Un événe­ment aus­si bien scénique que télévi­suel. À décou­vrir évidemment.



Musique : Wolf­gang Amadeus Mozart. Livret : Emanuel Schikaneder.
Avec Sahy Ratia (Tamino), Christophe Gay (Papageno), She­va Teho­val (Pam­i­na), Mar­lène Assayag (La Reine de la nuit), François (Saras­tro), Camille Poul (Pre­mière Dame), Marine Chagnon (Deux­ième Dame), Mélodie Ruvio (Troisième Dame), Marie Oppert (Papa­ge­na), Isabelle Fer­ron (La Vieille Femme).
Musi­ciens : Julien Mouchel, Raphaël Ban­cou, François Cham­bert, Cyril Zardé et Valentin Mussou.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici