Réversible (Critique)

0
556

Depuis la créa­tion du col­lec­tif en 2002, les 7 doigts de la Main n’ont jamais cessé d’innover, de se réin­ven­ter et de nous enchanter au fil de leurs créa­tions hybrides où acro­baties ren­ver­santes fusion­nent avec poésie intimiste.

Avec RÉVERSIBLE, la com­pag­nie cana­di­enne nous invite au voy­age intérieur des huit acro­bates hors-pairs qui com­posent la pièce. Un spec­ta­cle où la mise en scène épurée se con­jugue à mer­veille avec les émo­tions enfouies des protagonistes !

Notre avis : Il sem­ble clair que les lois de l’apesanteur ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Une fois encore les artistes de cette troupe venue de la « belle province » le prou­vent avec aisance.

A par­tir de sou­venirs de leurs grands par­ents, les artistes de cette com­pag­nie bâtis­sent un spec­ta­cle où arts du cirque, théâtre, danse se mêlent. Certes les tableaux sont bien défi­nis, toutes les dis­ci­plines ne s’interpénètrent pas, mais force est de con­stater que ces artistes parvi­en­nent avec une (fausse) facil­ité à nous faire pénétr­er dans leur univers, univers que nous n’avons plus envie de quitter.

Trois murs amovi­bles et… réversibles, com­posent un ter­ri­toire sans cesse renou­velé, jusqu’à l’ultime décor qui, lui, s’affranchira de toute cloi­son. Cette scéno­gra­phie évo­lu­tive et inven­tive par­ticipe de la réus­site du spec­ta­cle. Les huit pro­tag­o­nistes, d’une pré­ci­sion dia­bolique, sem­blent en utilis­er toutes les moin­dres pos­si­bil­ités. Et ce n’est jamais gra­tu­it. Loin de créer un nou­v­el espace pour y insér­er un numéro de jonglage ou autre, la troupe crée à chaque fois un nou­v­el univers matière à réflex­ion sur la manière de présen­ter le numéro qui, loin d’être un exploit physique, se pare d’autres atours. Ain­si ressen­tons-nous l’enfermement de cet homme évolu­ant dans sa roue, la lib­erté appar­ente de celle qui joue, d’une fab­uleuse manière, avec ces cerceaux. Si le pré­texte des his­toires indi­vidu­elles n’est pas totale­ment explicite, se laiss­er emporter par l’énergie de cette troupe, avec des trou­vailles visuelles réussies pro­cure un plaisir réel.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=fW017aKzsDE[/youtube]

- Publicité -