Tony Awards 2022 : consécrations, découvertes et retour à une certaine normalité

0
597

Signe cer­tain de la reprise des affaires, la céré­monie de la remise des Tonys (les Oscars du théâtre de Broad­way) s’est tenue dimanche soir devant un parterre de som­mités du méti­er réu­nies dans le cadre du pres­tigieux Radio City Music Hall, salle de spec­ta­cle d’une capac­ité de 5 960 places. Cela ne s’était pas vu depuis deux ans, en rai­son de la pandémie qui avait causé la fer­me­ture de tous les théâtres de Broad­way pen­dant plus de dix-huit mois.

Ani­mée avec brio par une Ari­ana DeBose récem­ment auréolée d’un Gold­en Globe et d’un Oscar pour son rôle d’Ani­ta dans le West Side Sto­ry de Spiel­berg – il suf­fit de voir son incroy­able numéro d’ou­ver­ture sur la page Face­book de CBS –, cette soirée égale­ment télévisée avait l’ambiance et le clin­quant des céré­monies passées, avec des vedettes de la scène, telles que Bernadette Peters, Nathan Lane, Adri­enne War­ren, Pati­na Miller et Pat­ti LuPone, par­mi les plus recon­naiss­ables, annonçant les gag­nants ou présen­tant les moments musi­caux extraits des œuvres nom­mées, telles que SIX: The Musi­cal, MJ, Girl from the North Coun­try, A Strange Loop et Par­adise Square.

En défini­tive, c’est A Strange Loop, l’histoire d’un ouvreur noir, « gros et gay » d’un théâtre de Broad­way qui ambi­tionne d’écrire une comédie musi­cale pour racon­ter sa vie, qui a rem­porté le Tony de la meilleure comédie musi­cale et celui du meilleur livret, signé Michael R. Jack­son – aucun lien de par­en­té avec l’autre Michael Jack­son qui a inspiré la comédie musi­cale MJ et a per­mis à son inter­prète prin­ci­pal, Myke Frost, de recevoir la stat­uette du Meilleur acteur.

SIX: The Musi­cal, l’histoire des six épous­es du roi Hen­ry VIII d’Angleterre, qui avait reçu dix nom­i­na­tions, est repar­ti notam­ment avec le Tony de la meilleure par­ti­tion musi­cale pour ses chan­sons pop écrites par Toby Mar­low et Lucy Moss.

Pour ce qui est des artistes inter­prètes, les favoris ne man­quaient pas, et si Pat­ti LuPone allait recevoir son troisième Tony pour sa presta­tion dans la reprise de Com­pa­ny, les autres gag­nantes et gag­nants ont vu là une occa­sion de se faire mieux con­naître du grand pub­lic. Il est cer­tain qu’après avoir vu les œuvres dans lesquelles ils et elles tien­nent la vedette, on n’est pas près d’oublier Joaquina Kalukan­go dans le rôle de la ten­an­cière d’un bar de New York, le Par­adise Square, où anciens esclaves noirs et émi­grés irlandais se retrou­vent en bonne entente ; ni Matt Doyle, dans un sec­ond rôle et l’une des décou­vertes de la reprise de Com­pa­ny ; ni Myles Frost, précédem­ment cité, extra­or­di­naire dans son inter­pré­ta­tion très réal­iste de Michael Jackson.

LISTE DES RÉCIPIENDAIRES

A Strange Loop
* Meilleure comédie musicale ;
* Meilleur livret de comédie musi­cale (Michael R. Jackson).

SIX: The Musical
* Meilleure par­ti­tion orig­i­nale (Toby Mar­low, Lucy Moss) ;
* Meilleurs cos­tumes pour une comédie musi­cale (Gabfriel­la Slade).

MJ
* Meilleur acteur dans une comédie musi­cale (Myles Frost) ;
* Meilleures lumières (Natasha Katz) ;
* Meilleur son pour une comédie musi­cale (Gareth Owen) ;
* Meilleure choré­gra­phie (Christo­pher Whheldon).

Girl from the North Country
* Meilleures orches­tra­tions (Simon Hale).

Par­adise Square
* Meilleure actrice dans une comédie musicale(Joaquina Kalukango).

Com­pa­ny
* Meilleure reprise d’une comédie musicale ;
* Meilleur acteur dans un sec­ond rôle dans une comédie musi­cale (Matt Doyle) ;
* Meilleure actrice dans un sec­ond rôle dans une comédie musi­cale (Pat­ti LuPone) ;
* Meilleurs décors pour une comédie musi­cale (Bub­by Christie) ;
* Meilleure mise en scène pour une comédie musi­cale (Mar­i­anne Elliott).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici