Béjart fête Maurice du 26 au 29 février au Palais des Congrès

0
265

Après avoir joué en 2018 La Flûte enchantée de Maurice Béjart, et plus récemment Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat superbe hommage à Queen et à Freddy Mercury –, le Béjart Ballet Lausanne revient sur la scène du Palais des Congrès de Paris, dans quelques heures.

À l’occasion de cinq représen­ta­tions excep­tion­nelles, la com­pag­nie présen­tera son nou­veau spec­ta­cle Béjart fête Mau­rice – Boléro, un bal­let com­posé d’extraits des choré­gra­phies de l’artiste.
Série de pas de deux entrelacés et d’extraits de bal­lets plus amples, Béjart fête Mau­rice – Boléro, se veut une rhap­sodie légère, une célébra­tion, une céré­monie ! Elle per­me­t­tra surtout au pub­lic de (re)voir, par­mi cette suite d’extraits signés du maître, son fameux Boléro, célèbre dans le monde entier.
Réu­nis par Gil Roman, exacte­ment comme on com­pose un réc­i­tal, un spec­ta­cle fes­tif, une ren­con­tre légère, ces frag­ments de bal­lets célèbrent le sens de la fête de Béjart et l’humanité des inter­prètes. « Ni antholo­gie, ni man­i­feste, c’est un spec­ta­cle pour le pur plaisir de la danse » explique celui qui dirige la for­ma­tion depuis 2007.

Si Gil Roman pro­pose un Boléro où Elis­a­bet Ros et Julien Favreau se parta­gent en alter­nance le rôle prin­ci­pal, il con­fiera excep­tion­nelle­ment La Mélodie à la danseuse étoile Diana Vish­ne­va le ven­dre­di 28 févri­er.

Au pro­gramme égale­ment : t ‘M et vari­a­tions…, la dernière créa­tion orig­i­nale de Gil Roman.
Conçu dix ans après la dis­pari­tion du maître et pour les 30 ans du BBL, t ‘M et vari­a­tions… se veut un bal­let où les pas sont autant de mots adressés à Mau­rice. Pages après pages, sous la forme d’un jour­nal, rela­tion à l’intime, le choré­graphe pro­pose une suite de vari­a­tions sur le thème de l’amour et de la néces­sité intérieure de la danse.

Cinquante min­utes – un roman – de danse pure, le choc et la ren­con­tre des êtres, l’amitié et l’amour qui les lient. Une choré­gra­phie rad­i­cale­ment fasci­nante, réc­it d’un dévoile­ment, chronique d’un jour de fête.

Béjart fête Mau­rice du 26 au 29 févri­er au Palais des Con­grès .
Palais des Con­grès — 2, place de la Porte Mail­lot — 75017 Paris.

 Infos et Réser­va­tions ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici